L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

Vulnérabilités informatiques de Juniper Junos Pulse

menace sécurité CVE-2015-1788 CVE-2015-1789 CVE-2015-1790

OpenSSL : quatre vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de OpenSSL.
Gravité : 2/4.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 4.
Date création : 12/06/2015.
Références : 1450666, 1610582, 1647054, 1961111, 1961569, 1964113, 1964766, 1966038, 1970103, 1972125, 9010038, 9010039, BSA-2015-006, bulletinjul2015, c04760669, c05184351, c05353965, CERTFR-2015-AVI-257, CERTFR-2015-AVI-431, CERTFR-2016-AVI-128, CERTFR-2016-AVI-303, cisco-sa-20150612-openssl, cpuapr2017, cpuoct2017, CTX216642, CVE-2015-1788, CVE-2015-1789, CVE-2015-1790, CVE-2015-1792, DSA-3287-1, FEDORA-2015-10047, FEDORA-2015-10108, FreeBSD-SA-15:10.openssl, HPSBGN03678, HPSBHF03613, HPSBUX03388, JSA10694, JSA10733, NetBSD-SA2015-008, NTAP-20150616-0001, openSUSE-SU-2015:1139-1, openSUSE-SU-2015:1277-1, openSUSE-SU-2015:2243-1, openSUSE-SU-2016:0640-1, PAN-SA-2016-0020, PAN-SA-2016-0028, RHSA-2015:1115-01, RHSA-2015:1197-01, SA40002, SA98, SB10122, SOL16898, SOL16913, SOL16915, SOL16938, SSA:2015-162-01, SSRT102180, SUSE-SU-2015:1143-1, SUSE-SU-2015:1150-1, SUSE-SU-2015:1181-1, SUSE-SU-2015:1181-2, SUSE-SU-2015:1182-2, SUSE-SU-2015:1183-1, SUSE-SU-2015:1183-2, SUSE-SU-2015:1184-1, SUSE-SU-2015:1184-2, SUSE-SU-2015:1185-1, TNS-2015-07, TSB16728, USN-2639-1, VIGILANCE-VUL-17117.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans OpenSSL.

Un attaquant peut provoquer une boucle infinie via ECParameters, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-1788]

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide dans X509_cmp_time(), afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-1789]

Un attaquant peut forcer le déréférencement d'un pointeur NULL via EnvelopedContent, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-1790]

Un attaquant peut provoquer une boucle infinie via CMS signedData, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-1792]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de menace CVE-2015-1791

OpenSSL : utilisation de mémoire libérée via NewSessionTicket

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant, disposant d'un serveur TLS malveillant, peut employer le message NewSessionTicket, pour provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée dans un client lié à OpenSSL, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Gravité : 2/4.
Date création : 04/06/2015.
Références : 1961569, 1964113, 1970103, 2003480, 2003620, 2003673, 9010038, 9010039, bulletinjul2015, c04760669, c05184351, c05353965, CERTFR-2015-AVI-431, CERTFR-2016-AVI-128, CERTFR-2016-AVI-303, cisco-sa-20150612-openssl, cpuapr2017, cpuoct2016, cpuoct2017, CTX216642, CVE-2015-1791, DSA-3287-1, FEDORA-2015-10047, FEDORA-2015-10108, FreeBSD-SA-15:10.openssl, HPSBGN03678, HPSBHF03613, HPSBUX03388, JSA10694, JSA10733, NetBSD-SA2015-008, NTAP-20150616-0001, openSUSE-SU-2015:1139-1, openSUSE-SU-2016:0640-1, PAN-SA-2016-0020, PAN-SA-2016-0028, RHSA-2015:1115-01, SA40002, SA98, SB10122, SOL16914, SSA:2015-162-01, SSRT102180, SUSE-SU-2015:1143-1, SUSE-SU-2015:1150-1, SUSE-SU-2015:1182-2, SUSE-SU-2015:1184-1, SUSE-SU-2015:1184-2, SUSE-SU-2015:1185-1, TSB16728, USN-2639-1, VIGILANCE-VUL-17062.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le protocole TLS utilise les messages NewSessionTicket pour obtenir un nouveau ticket de session (RFC 5077).

La fonction ssl3_get_new_session_ticket() du fichier ssl/s3_clnt.c implémente NewSessionTicket dans un client OpenSSL. Cependant, si le client est multi-threadé, cette fonction libère une zone mémoire avant de la réutiliser.

Un attaquant, disposant d'un serveur TLS malveillant, peut donc employer le message NewSessionTicket, pour provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée dans un client lié à OpenSSL, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2015-4000

TLS : affaiblissement de Diffie-Hellman via Logjam

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant, placé en Man-in-the-middle, peut forcer le client/serveur TLS à accepter un algorithme d'export faible, afin de plus facilement intercepter ou modifier les données échangées.
Gravité : 2/4.
Date création : 20/05/2015.
Date révision : 20/05/2015.
Références : 1610582, 1647054, 1957980, 1958984, 1959033, 1959539, 1959745, 1960194, 1960418, 1960862, 1962398, 1962694, 1963151, 9010038, 9010039, 9010041, 9010044, BSA-2015-005, bulletinjan2016, bulletinjul2015, c04725401, c04760669, c04767175, c04770140, c04773119, c04773241, c04774058, c04778650, c04832246, c04918839, c04926789, CERTFR-2016-AVI-303, CTX216642, CVE-2015-4000, DLA-507-1, DSA-3287-1, DSA-3300-1, DSA-3688-1, FEDORA-2015-10047, FEDORA-2015-10108, FEDORA-2015-9048, FEDORA-2015-9130, FEDORA-2015-9161, FreeBSD-EN-15:08.sendmail, FreeBSD-SA-15:10.openssl, HPSBGN03399, HPSBGN03407, HPSBGN03411, HPSBGN03417, HPSBHF03433, HPSBMU03345, HPSBMU03401, HPSBUX03363, HPSBUX03388, HPSBUX03435, HPSBUX03512, JSA10681, Logjam, NetBSD-SA2015-008, NTAP-20150616-0001, NTAP-20150715-0001, NTAP-20151028-0001, openSUSE-SU-2015:1139-1, openSUSE-SU-2015:1209-1, openSUSE-SU-2015:1216-1, openSUSE-SU-2015:1277-1, openSUSE-SU-2016:0226-1, openSUSE-SU-2016:0255-1, openSUSE-SU-2016:0261-1, openSUSE-SU-2016:2267-1, PAN-SA-2016-0020, PAN-SA-2016-0028, RHSA-2015:1072-01, RHSA-2015:1185-01, RHSA-2015:1197-01, RHSA-2016:2054-01, RHSA-2016:2055-01, RHSA-2016:2056-01, SA111, SA40002, SA98, SB10122, SSA:2015-219-02, SSRT102180, SSRT102254, SSRT102964, SSRT102977, SUSE-SU-2015:1143-1, SUSE-SU-2015:1150-1, SUSE-SU-2015:1177-1, SUSE-SU-2015:1177-2, SUSE-SU-2015:1181-1, SUSE-SU-2015:1181-2, SUSE-SU-2015:1182-2, SUSE-SU-2015:1183-1, SUSE-SU-2015:1183-2, SUSE-SU-2015:1184-1, SUSE-SU-2015:1184-2, SUSE-SU-2015:1185-1, SUSE-SU-2015:1268-1, SUSE-SU-2015:1268-2, SUSE-SU-2015:1269-1, SUSE-SU-2015:1581-1, SUSE-SU-2016:0224-1, SUSE-SU-2018:1768-1, TSB16728, USN-2624-1, USN-2625-1, USN-2656-1, USN-2656-2, VIGILANCE-VUL-16950, VN-2015-007.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

L'algorithme Diffie-Hellman permet d'échanger des clés cryptographiques. La suite DHE_EXPORT utilise des nombres premiers de maximum 512 bits.

L'algorithme Diffie-Hellman est utilisé par TLS. Cependant, durant la négociation, un attaquant placé en Man-in-the-middle peut forcer TLS à utiliser DHE_EXPORT (même si des suites plus fortes sont disponibles).

Cette vulnérabilité peut ensuite être combinée avec VIGILANCE-VUL-16951.

Un attaquant, placé en Man-in-the-middle, peut donc forcer le client/serveur TLS à accepter un algorithme d'export faible, afin de plus facilement intercepter ou modifier les données échangées.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité cybersécurité CVE-2015-0207 CVE-2015-0208 CVE-2015-0286

OpenSSL 1.0.2 : neuf vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de OpenSSL 1.0.2.
Gravité : 3/4.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 9.
Date création : 19/03/2015.
Références : 1701038, 1701334, 1902519, 1960491, 1964410, 1975397, 7043086, 9010031, CERTFR-2015-AVI-117, CERTFR-2015-AVI-177, CERTFR-2015-AVI-259, CERTFR-2016-AVI-303, cisco-sa-20150408-ntpd, cpuapr2017, cpuoct2016, cpuoct2017, CTX216642, CVE-2015-0207, CVE-2015-0208, CVE-2015-0286, CVE-2015-0287, CVE-2015-0289, CVE-2015-0290, CVE-2015-0291, CVE-2015-0293, CVE-2015-1787, FEDORA-2015-6855, MDVSA-2015:062, MDVSA-2015:063, NetBSD-SA2015-007, NTAP-20150323-0002, openSUSE-SU-2016:0640-1, RHSA-2015:0800-01, SA92, SSA:2015-111-09, SUSE-SU-2015:0541-1, SUSE-SU-2015:0553-1, SUSE-SU-2015:0553-2, SUSE-SU-2015:0578-1, SUSE-SU-2016:0678-1, TSB16661, VIGILANCE-VUL-16428.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans OpenSSL 1.0.2.

Un attaquant peut se connecter sur un serveur SSL, et renégocier avec un algorithme de signature invalide, pour forcer le déréférencement d'un pointeur NULL, afin de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0291]

Un attaquant peut forcer le déréférencement d'un pointeur NULL dans la fonctionnalité Multiblock, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-0290]

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide dans DTLSv1_listen, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-0207]

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide dans ASN1_TYPE_cmp, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-0286]

Un attaquant peut forcer le déréférencement d'un pointeur NULL avec un paramètre PSS invalide, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-0208]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans ASN.1, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2015-0287]

Un attaquant peut forcer le déréférencement d'un pointeur NULL dans PKCS#7, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-0289]

Un attaquant peut provoquer un OPENSSL_assert, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-0293]

Un attaquant peut employer DHE et un message ClientKeyExchange de taille nulle, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-1787]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2015-0209

OpenSSL : utilisation de mémoire libérée via d2i_ECPrivateKey

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée dans d2i_ECPrivateKey de OpenSSL, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Gravité : 3/4.
Date création : 09/03/2015.
Références : 1698703, 1701334, 1902519, 1960491, 1964410, 55767, 7043086, 9010031, ARUBA-PSA-2015-007, c04679334, CERTFR-2015-AVI-089, CERTFR-2015-AVI-117, CERTFR-2015-AVI-146, CERTFR-2015-AVI-177, CERTFR-2015-AVI-259, CERTFR-2016-AVI-303, cisco-sa-20150320-openssl, cisco-sa-20150408-ntpd, cpuoct2017, CTX216642, CVE-2015-0209, DSA-3197-1, DSA-3197-2, FEDORA-2015-10047, FEDORA-2015-10108, FEDORA-2015-4300, FEDORA-2015-4303, FEDORA-2015-6855, FreeBSD-SA-15:06.openssl, HPSBUX03334, JSA10680, MDVSA-2015:062, MDVSA-2015:063, NetBSD-SA2015-007, NTAP-20150323-0002, openSUSE-SU-2015:0554-1, openSUSE-SU-2015:1277-1, openSUSE-SU-2016:0640-1, RHSA-2015:0715-01, RHSA-2015:0716-01, RHSA-2015:0752-01, RHSA-2016:1087-01, RHSA-2016:1088-01, RHSA-2016:1089-01, SA40001, SOL16301, SOL16302, SOL16317, SOL16319, SOL16320, SOL16321, SOL16323, SPL-98351, SPL-98531, SSA:2015-111-09, SSRT102000, SUSE-SU-2015:0541-1, SUSE-SU-2015:0553-1, SUSE-SU-2015:0553-2, SUSE-SU-2015:0578-1, TNS-2015-04, TSB16661, USN-2537-1, VIGILANCE-VUL-16341.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le produit OpenSSL implémente les algorithmes de Courbes Elliptiques.

Cependant, la fonction d2i_ECPrivateKey() libère une zone mémoire avant de la réutiliser.

Un attaquant peut donc provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée dans d2i_ECPrivateKey() de OpenSSL, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin sécurité CVE-2014-3823

Junos Pulse SSL VPN : clickjacking

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un clickjacking sur Junos Pulse SSL VPN, afin de forcer la victime à effectuer des opérations non voulues.
Gravité : 2/4.
Date création : 10/09/2014.
Références : CERTFR-2014-AVI-387, CVE-2014-3823, JSA10647, VIGILANCE-VUL-15332.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le produit Junos Pulse SSL VPN dispose d'un service web.

Cependant, il n'utilise pas l'entête X-Frame-Options, qui interdit d'inclure les pages dans un cadre d'un autre site.

Un attaquant peut donc provoquer un clickjacking sur Junos Pulse SSL VPN, afin de forcer la victime à effectuer des opérations non voulues.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2014-3824

Junos Pulse SSL VPN : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de Junos Pulse SSL VPN, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Gravité : 2/4.
Date création : 10/09/2014.
Références : CERTFR-2014-AVI-387, CVE-2014-3824, JSA10646, VIGILANCE-VUL-15331.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le produit Junos Pulse Secure Access Service (SSL VPN) dispose d'un service web.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de Junos Pulse SSL VPN, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de faille informatique CVE-2014-3820

Junos Pulse SSL VPN/UAC : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de Junos Pulse SSL VPN/UAC, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Gravité : 2/4.
Date création : 10/09/2014.
Références : CERTFR-2014-AVI-387, CVE-2014-3820, JSA10645, VIGILANCE-VUL-15330.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le produit Junos Pulse Secure Access Service (SSL VPN) ou Junos Pulse Access Control Service (UAC) dispose d'un service web.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de Junos Pulse SSL VPN/UAC, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin sécurité CVE-2014-3812

Junos Pulse SA, UAC : utilisation de SSL Cipher faible

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut se placer en Man-in-the-Middle, sur Junos Pulse SA ou UAC, afin d'intercepter des sessions.
Gravité : 2/4.
Date création : 12/06/2014.
Références : CERTFR-2014-AVI-271, CVE-2014-3812, JSA10628, VIGILANCE-VUL-14891.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Les produits Junos Pulse Secure Access Service (SSL VPN) et Junos Pulse Access Control Service (UAC) peuvent être configurés pour utiliser des algorithmes SSL forts.

Cependant, les algorithmes faibles sont toujours autorisés.

Un attaquant peut donc se placer en Man-in-the-Middle, sur Junos Pulse SA ou UAC, afin d'intercepter des sessions.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2014-0224

OpenSSL : man in the middle via ChangeCipherSpec

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut se placer en man in the middle entre un serveur et un client utilisant OpenSSL, afin de lire ou modifier les données échangées.
Gravité : 3/4.
Date création : 05/06/2014.
Date révision : 05/06/2014.
Références : 1676496, 1690827, aid-06062014, c04336637, c04347622, c04363613, CERTFR-2014-AVI-253, CERTFR-2014-AVI-254, CERTFR-2014-AVI-255, CERTFR-2014-AVI-260, CERTFR-2014-AVI-274, CERTFR-2014-AVI-279, CERTFR-2014-AVI-286, CERTFR-2014-AVI-513, cisco-sa-20140605-openssl, cpuoct2016, CTX140876, CVE-2014-0224, DOC-53313, DSA-2950-1, DSA-2950-2, FEDORA-2014-17576, FEDORA-2014-17587, FEDORA-2014-7101, FEDORA-2014-7102, FG-IR-14-018, FreeBSD-SA-14:14.openssl, HPSBHF03052, HPSBUX03046, JSA10629, MDVSA-2014:105, MDVSA-2014:106, MDVSA-2015:062, NetBSD-SA2014-006, openSUSE-SU-2014:0764-1, openSUSE-SU-2014:0765-1, openSUSE-SU-2015:0229-1, openSUSE-SU-2016:0640-1, RHSA-2014:0624-01, RHSA-2014:0625-01, RHSA-2014:0626-01, RHSA-2014:0627-01, RHSA-2014:0628-01, RHSA-2014:0629-01, RHSA-2014:0630-01, RHSA-2014:0631-01, RHSA-2014:0632-01, RHSA-2014:0633-01, RHSA-2014:0679-01, RHSA-2014:0680-01, SA40006, SA80, SB10075, sk101186, SOL15325, SPL-85063, SSA:2014-156-03, SSA-234763, SSRT101590, SUSE-SU-2014:0759-1, SUSE-SU-2014:0759-2, SUSE-SU-2014:0761-1, SUSE-SU-2014:0762-1, USN-2232-1, USN-2232-2, USN-2232-3, USN-2232-4, VIGILANCE-VUL-14844, VMSA-2014-0006, VMSA-2014-0006.1, VMSA-2014-0006.10, VMSA-2014-0006.11, VMSA-2014-0006.2, VMSA-2014-0006.3, VMSA-2014-0006.4, VMSA-2014-0006.5, VMSA-2014-0006.6, VMSA-2014-0006.7, VMSA-2014-0006.8, VMSA-2014-0006.9, VU#978508.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le produit OpenSSL implémente SSL/TLS, qui utilise un handshake.

Cependant, en utilisant un handshake utilisant un message ChangeCipherSpec, un attaquant peut forcer l'utilisation de clés faibles.

Un attaquant peut donc se placer en man in the middle entre un serveur et un client utilisant OpenSSL, afin de lire ou modifier les données échangées.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)
Notre base de données contient d'autres bulletins. Vous pouvez utiliser un essai gratuit pour les consulter.