L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

Vulnérabilités informatiques de Lotus Notes

avis de faille CVE-2015-1916

IBM Java : déni de service via Secure Socket Extension

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une erreur fatale dans Secure Socket Extension de IBM Java, afin de mener un déni de service.
Gravité : 2/4.
Date création : 22/09/2015.
Références : 1902260, 1903541, 1903704, 1966551, 1967498, 1968485, CVE-2015-1916, VIGILANCE-VUL-17953.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une erreur fatale dans Secure Socket Extension de IBM Java, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin cybersécurité CVE-2015-0254

Jakarta Tag Library : injection d'entité XML externe

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut transmettre des données XML malveillantes à Jakarta Tag Library, afin de lire un fichier, de scanner des sites, ou de mener un déni de service.
Gravité : 2/4.
Date création : 31/08/2015.
Références : 1978495, 1989475, 1995377, 7014463, CVE-2015-0254, openSUSE-SU-2015:1751-1, RHSA-2015:1695-01, RHSA-2016:0121-01, RHSA-2016:0122-01, RHSA-2016:0123-01, RHSA-2016:0124-01, RHSA-2016:0125-01, RHSA-2016:1838-01, RHSA-2016:1839-01, RHSA-2016:1840-01, RHSA-2016:1841-01, SUSE-SU-2017:1568-1, SUSE-SU-2017:1701-1, USN-2551-1, VIGILANCE-VUL-17779.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Les données XML peuvent contenir des entités externes (DTD) :
  <!ENTITY nom SYSTEM "fichier">
  <!ENTITY nom SYSTEM "http://serveur/fichier">
Un programme lisant ces données XML peut remplacer ces entités par les données provenant du fichier indiqué. Lorsque le programme utilise des données XML de provenance non sûre, ce comportement permet de :
 - lire le contenu de fichiers situés sur le serveur
 - scanner des sites web privés
 - mener un déni de service en ouvrant un fichier bloquant
Cette fonctionnalité doit donc être désactivée pour traiter des données XML de provenance non sûre.

Cependant, le parseur de Jakarta Tag Library autorise les entités externes.

Un attaquant peut donc transmettre des données XML malveillantes à Jakarta Tag Library, afin de lire un fichier, de scanner des sites, ou de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

menace cybersécurité CVE-2015-1283

Expat : débordement d'entier de XML

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier dans l'analyseur XML de Expat, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Gravité : 2/4.
Date création : 27/07/2015.
Références : 1964428, 1965444, 1967199, 1969062, 1990421, 1990658, bulletinjul2016, CVE-2015-1283, DSA-3318-1, FreeBSD-SA-15:20.expat, JSA10904, openSUSE-SU-2016:1441-1, openSUSE-SU-2016:1523-1, SOL15104541, SSA:2016-359-01, SUSE-SU-2016:1508-1, SUSE-SU-2016:1512-1, USN-2726-1, USN-3013-1, VIGILANCE-VUL-17498.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier dans l'analyseur XML de Expat, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de menace informatique CVE-2015-2590 CVE-2015-2596 CVE-2015-2597

Oracle Java : multiples vulnérabilités de juillet 2015

Synthèse de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités de Oracle Java ont été annoncées en juillet 2015.
Gravité : 3/4.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 25.
Date création : 15/07/2015.
Références : 1963330, 1963331, 1963812, 1964236, 1966040, 1966536, 1967222, 1967498, 1967893, 1968485, 1972455, 206954, 9010041, 9010044, BSA-2016-002, CERTFR-2015-ALE-007, CERTFR-2015-AVI-305, CERTFR-2016-AVI-128, cpujul2015, CVE-2015-2590, CVE-2015-2596, CVE-2015-2597, CVE-2015-2601, CVE-2015-2613, CVE-2015-2619, CVE-2015-2621, CVE-2015-2625, CVE-2015-2627, CVE-2015-2628, CVE-2015-2632, CVE-2015-2637, CVE-2015-2638, CVE-2015-2659, CVE-2015-2664, CVE-2015-2808, CVE-2015-4000, CVE-2015-4729, CVE-2015-4731, CVE-2015-4732, CVE-2015-4733, CVE-2015-4736, CVE-2015-4748, CVE-2015-4749, CVE-2015-4760, DSA-3316-1, DSA-3339-1, ESA-2015-134, FEDORA-2015-11859, FEDORA-2015-11860, JSA10727, NTAP-20150715-0001, NTAP-20151028-0001, openSUSE-SU-2015:1288-1, openSUSE-SU-2015:1289-1, RHSA-2015:1228-01, RHSA-2015:1229-01, RHSA-2015:1230-01, RHSA-2015:1241-01, RHSA-2015:1242-01, RHSA-2015:1243-01, RHSA-2015:1485-01, RHSA-2015:1486-01, RHSA-2015:1488-01, RHSA-2015:1526-01, RHSA-2015:1544-01, SB10139, SOL17079, SOL17169, SOL17170, SOL17171, SOL17173, SUSE-SU-2015:1319-1, SUSE-SU-2015:1320-1, SUSE-SU-2015:1329-1, SUSE-SU-2015:1331-1, SUSE-SU-2015:1345-1, SUSE-SU-2015:1375-1, SUSE-SU-2015:1509-1, SUSE-SU-2015:2166-1, SUSE-SU-2015:2192-1, USN-2696-1, USN-2706-1, VIGILANCE-VUL-17371.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Java.

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service (VIGILANCE-VUL-17558). [grav:3/4; CVE-2015-4760]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de CORBA, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-2628]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JMX, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-4731]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Libraries, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-2590]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Libraries, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-4732]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de RMI, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-4733]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-2638]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Deployment, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-4736]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Security, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-4748]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Install, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-2597]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Deployment, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-2664]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2015-2632]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JCE, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2015-2601]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JCE, afin d'obtenir des informations (VIGILANCE-VUL-18168). [grav:2/4; CVE-2015-2613]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JMX, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2015-2621]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Security, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-2659]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2015-2619]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité dans 2D, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2015-2637]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Hotspot, afin d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2015-2596]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JNDI, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-4749]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Deployment, afin d'obtenir ou d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2015-4729]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JSSE, afin d'obtenir ou d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2015-4000]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JSSE, afin d'obtenir ou d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2015-2808]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Install, afin d'obtenir des informations. [grav:1/4; CVE-2015-2627]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JSSE, afin d'obtenir des informations. [grav:1/4; CVE-2015-2625]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de faille CVE-2014-8917

IBM Domino, Notes : Cross Site Scripting de Dojo Toolkit

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de IBM Domino ou Notes, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Gravité : 2/4.
Date création : 12/05/2015.
Références : 1883245, CVE-2014-8917, VIGILANCE-VUL-16875.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le produit IBM Domino ou Notes dispose d'un service web utilisant Dojo Toolkit.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de IBM Domino ou Notes, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2015-0204 CVE-2015-0458 CVE-2015-0459

Oracle Java : multiples vulnérabilités de avril 2015

Synthèse de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités de Oracle Java ont été annoncées en avril 2015.
Gravité : 3/4.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 14.
Date création : 15/04/2015.
Références : 1610582, 1902260, 1903541, 1903704, 1958902, 1960194, 1964236, 1966551, 1967498, 1968485, 205086, 206954, 7045736, BSA-2015-009, CERTFR-2015-AVI-172, cpuapr2015, CVE-2015-0204, CVE-2015-0458, CVE-2015-0459, CVE-2015-0460, CVE-2015-0469, CVE-2015-0470, CVE-2015-0477, CVE-2015-0478, CVE-2015-0480, CVE-2015-0484, CVE-2015-0486, CVE-2015-0488, CVE-2015-0491, CVE-2015-0492, DSA-3234-1, DSA-3235-1, DSA-3316-1, ESA-2015-085, ESA-2015-134, FEDORA-2015-6357, FEDORA-2015-6369, FEDORA-2015-6397, FREAK, MDVSA-2015:212, openSUSE-SU-2015:0773-1, openSUSE-SU-2015:0774-1, RHSA-2015:0806-01, RHSA-2015:0807-01, RHSA-2015:0808-01, RHSA-2015:0809-01, RHSA-2015:0854-01, RHSA-2015:0857-01, RHSA-2015:0858-01, RHSA-2015:1006-01, RHSA-2015:1007-01, RHSA-2015:1020-01, RHSA-2015:1021-01, RHSA-2015:1091-01, SB10119, SUSE-SU-2015:0833-1, SUSE-SU-2015:1085-1, SUSE-SU-2015:1086-1, SUSE-SU-2015:1086-2, SUSE-SU-2015:1086-3, SUSE-SU-2015:1086-4, SUSE-SU-2015:1138-1, SUSE-SU-2015:1161-1, SUSE-SU-2015:2166-1, SUSE-SU-2015:2168-1, SUSE-SU-2015:2168-2, SUSE-SU-2015:2182-1, SUSE-SU-2015:2192-1, SUSE-SU-2015:2216-1, USN-2573-1, USN-2574-1, VIGILANCE-VUL-16607, VU#243585.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Java.

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0469]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0459]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de 2D, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0491]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Hotspot, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0460]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JavaFX, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0492]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JavaFX, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0458]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JavaFX, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2015-0484]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Tools, afin d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-0480]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Deployment, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2015-0486]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JSSE, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-0488]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Beans, afin d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2015-0477]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de Hotspot, afin d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2015-0470]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de JCE, afin d'obtenir des informations (VIGILANCE-VUL-17836). [grav:2/4; CVE-2015-0478]

Un attaquant, placé en Man-in-the-middle, peut forcer le client Chrome, JSSE, LibReSSL, Mono ou OpenSSL à accepter un algorithme d'export faible, afin de plus facilement intercepter ou modifier les données échangées (VIGILANCE-VUL-16301). [grav:2/4; CVE-2015-0204, FREAK, VU#243585]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de menace informatique CVE-2015-2808

TLS : déchiffrement de RC4 via Bar Mitzvah

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser l'attaque Bar Mitzvah sur TLS, afin d'obtenir des informations sensibles chiffrées par RC4.
Gravité : 2/4.
Date création : 27/03/2015.
Références : 1450666, 1610582, 1647054, 1882708, 1883551, 1883553, 1902260, 1903541, 1960659, 1963275, 1967498, 523628, 7014463, 7022958, 7045736, 9010041, 9010044, Bar Mitzvah, BSA-2015-007, c04708650, c04767175, c04770140, c04772305, c04773119, c04773241, c04777195, c04777255, c04832246, c04926789, c05085988, c05336888, cpujan2018, cpuoct2017, CVE-2015-2808, DSA-2018-124, HPSBGN03350, HPSBGN03393, HPSBGN03399, HPSBGN03407, HPSBGN03414, HPSBGN03415, HPSBGN03580, HPSBHF03673, HPSBMU03345, HPSBMU03401, HPSBUX03435, HPSBUX03512, NTAP-20150715-0001, NTAP-20151028-0001, RHSA-2015:1020-01, RHSA-2015:1021-01, RHSA-2015:1091-01, SOL16864, SSRT102254, SSRT102977, SUSE-SU-2015:1073-1, SUSE-SU-2015:1085-1, SUSE-SU-2015:1086-1, SUSE-SU-2015:1086-2, SUSE-SU-2015:1086-3, SUSE-SU-2015:1086-4, SUSE-SU-2015:1138-1, SUSE-SU-2015:1161-1, VIGILANCE-VUL-16486, VN-2015-004.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Lors de l'initialisation d'une session TLS, le client et le serveur négocient des algorithmes cryptographiques. L'algorithme RC4 peut être choisi pour chiffrer.

Pour certaines clés faibles (une sur 2^24), la faiblesse "Invariance Weakness" permet de prédire les deux bits les plus faibles (LSB - Least Significant Bit) des 100 premiers octets chiffrés avec RC4. Le premier message TLS chiffré étant "Finished" (36 octets), un attaquant peut alors prédire les LSB de 64 octets.

Un attaquant peut donc utiliser l'attaque Bar Mitzvah sur TLS, afin d'obtenir des informations sensibles chiffrées par RC4.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de faille CVE-2015-0138 CVE-2015-0204

OpenSSL, LibReSSL, Mono, JSSE : affaiblissement du chiffrement TLS via FREAK

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant, placé en Man-in-the-middle, peut forcer le client Chrome, JSSE, LibReSSL, Mono ou OpenSSL à accepter un algorithme d'export faible, afin de plus facilement intercepter ou modifier les données échangées.
Gravité : 2/4.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 04/03/2015.
Date révision : 09/03/2015.
Références : 122007, 1450666, 1610582, 1647054, 1698613, 1699051, 1699810, 1700225, 1700997, 1701485, 1902260, 1903541, 1963275, 1968485, 1973383, 55767, 7014463, 7022958, 9010028, ARUBA-PSA-2015-003, bulletinjan2015, c04556853, c04679334, c04773241, CERTFR-2015-AVI-108, CERTFR-2015-AVI-117, CERTFR-2015-AVI-146, CERTFR-2016-AVI-303, cisco-sa-20150310-ssl, cpuapr2017, cpujul2018, cpuoct2017, CTX216642, CVE-2015-0138, CVE-2015-0204, DSA-3125-1, FEDORA-2015-0512, FEDORA-2015-0601, FG-IR-15-007, FREAK, FreeBSD-SA-15:01.openssl, HPSBMU03345, HPSBUX03244, HPSBUX03334, JSA10679, MDVSA-2015:019, MDVSA-2015:062, MDVSA-2015:063, NetBSD-SA2015-006, NetBSD-SA2015-007, NTAP-20150205-0001, openSUSE-SU-2015:0130-1, openSUSE-SU-2016:0640-1, RHSA-2015:0066-01, RHSA-2015:0800-01, RHSA-2015:1020-01, RHSA-2015:1021-01, RHSA-2015:1091-01, SA40015, SA88, SA91, SB10108, SB10110, SOL16120, SOL16123, SOL16124, SOL16126, SOL16135, SOL16136, SOL16139, SP-CAAANXD, SPL-95203, SPL-95206, SSA:2015-009-01, SSRT101885, SSRT102000, SUSE-SU-2015:1073-1, SUSE-SU-2015:1085-1, SUSE-SU-2015:1086-1, SUSE-SU-2015:1086-2, SUSE-SU-2015:1086-3, SUSE-SU-2015:1086-4, SUSE-SU-2015:1138-1, SUSE-SU-2015:1161-1, T1022075, USN-2459-1, VIGILANCE-VUL-16301, VN-2015-003_FREAK, VU#243585.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le protocole TLS utilise une succession de messages, que le client et le serveur doivent échanger, avant d'établir une session sécurisée.

Plusieurs algorithmes cryptographiques sont négociables, dont les algorithmes compatibles avec l'export USA (moins de 512 bits).

Un attaquant placé en Man-in-the-middle peut injecter en début de session TLS un message choisissant un algorithme d'export. Ce message devrait générer une erreur, cependant certains clients TLS l'acceptent.

Note : la variante concernant Windows est décrite dans VIGILANCE-VUL-16332.

Un attaquant, placé en Man-in-the-middle, peut donc forcer le client Chrome, JSSE, LibReSSL, Mono ou OpenSSL à accepter un algorithme d'export faible, afin de plus facilement intercepter ou modifier les données échangées.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2014-9495

libpng : buffer overflow de png_combine_row

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow dans png_combine_row() de libpng, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Gravité : 3/4.
Date création : 23/12/2014.
Date révision : 12/01/2015.
Références : 1698994, bulletinjul2015, CVE-2014-9495, FEDORA-2015-2830, FEDORA-2015-2863, MDVSA-2015:090, openSUSE-SU-2015:0161-1, SUSE-SU-2015:0092-1, VIGILANCE-VUL-15872.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

La bibliothèque libpng est utilisée par des applications créant et manipulant des images au format PNG (Portable Network Graphics).

Une image PNG peut être interlacée. Cependant, si la taille d'une ligne interlacée est supérieure à la taille du tableau de stockage, un débordement se produit dans la fonction png_combine_row().

Un attaquant peut donc provoquer un buffer overflow dans png_combine_row() de libpng, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de faille CVE-2015-0973

libpng : buffer overflow de png_read_IDAT_data

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow dans png_read_IDAT_data() de libpng, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Gravité : 3/4.
Date création : 12/01/2015.
Références : 1698994, bulletinjul2015, CVE-2015-0973, FEDORA-2015-2830, FEDORA-2015-2863, openSUSE-SU-2015:0161-1, SUSE-SU-2015:0092-1, VIGILANCE-VUL-15944.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

La bibliothèque libpng est utilisée par des applications créant et manipulant des images au format PNG (Portable Network Graphics).

Une image PNG est composée d'une suite de fragments représentés par quatre lettres :
 - IHDR : entête (header)
 - IDAT : données (image data)
 - tEXT : texte
 - etc.

Cependant, si la taille d'un fragment IDAT est supérieure à la taille du tableau de stockage, un débordement se produit dans la fonction png_read_IDAT_data().

Un attaquant peut donc provoquer un buffer overflow dans png_read_IDAT_data() de libpng, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)
Notre base de données contient d'autres bulletins. Vous pouvez utiliser un essai gratuit pour les consulter.

Consulter les informations sur Lotus Notes :