L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

Vulnérabilités informatiques de Microsoft .NET Framework

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2016-0149

Microsoft .NET : Man-in-the-Middle

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut se positionner en Man-in-the-Middle sur Microsoft .NET, afin de lire ou modifier des données de la session.
Produits concernés : .NET Framework, Windows 10, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 7, Windows 8, Windows RT, Windows Vista.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données.
Provenance : serveur internet.
Date création : 10/05/2016.
Références : 3156757, CERTFR-2016-AVI-165, CVE-2016-0149, MS16-065, VIGILANCE-VUL-19588.

Description de la vulnérabilité

Le produit Microsoft .NET utilise le protocole TLS afin de créer des sessions sécurisées.

Cependant, l'injection de paquets en clair perturbe la session chiffrée.

Un attaquant peut donc se positionner en Man-in-the-Middle sur Microsoft .NET, afin de lire ou modifier des données de la session.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2016-0148

Microsoft .NET : exécution de code via api-ms-win-appmodel-runtime-l1-1-0.dll

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut forcer un chargement de bibliothèque illicite par une application utilisant Microsoft .NET, afin d'exécuter du code.
Produits concernés : .NET Framework.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Date création : 12/04/2016.
Date révision : 13/04/2016.
Références : 3148789, CERTFR-2016-AVI-125, CVE-2016-0148, MS16-041, VIGILANCE-VUL-19356, ZDI-16-234.

Description de la vulnérabilité

Le produit Microsoft .NET charge des bibliothèques externes.

Cependant, il charge la DLL api-ms-win-appmodel-runtime-l1-1-0.dll depuis le répertoire courant.

Cette vulnérabilité peut être mise en œuvre via VIGILANCE-VUL-19052 utilisant Microsoft PowerPoint Viewer.

Un attaquant local peut donc forcer un chargement de bibliothèque illicite par une application utilisant Microsoft .NET, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2016-0143 CVE-2016-0145 CVE-2016-0165

Windows, .NET, Office, Skype, Lync : quatre vulnérabilités de Graphics Component

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Graphics Component de Windows, .NET, Office, Skype, Lync.
Produits concernés : Lync, .NET Framework, Office, Access, Office Communicator, Excel, OneNote, Outlook, PowerPoint, Project, Publisher, Visio, Word, Skype for Business, Windows 10, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 7, Windows 8, Windows RT, Windows Vista.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, déni de service du client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 4.
Date création : 12/04/2016.
Références : 3148522, 684, 707, CERTFR-2016-AVI-122, CERTFR-2016-AVI-123, CVE-2016-0143, CVE-2016-0145, CVE-2016-0165, CVE-2016-0167, MS16-039, VIGILANCE-VUL-19354.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Windows, .NET, Office, Skype, Lync.

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité dans Win32k, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2016-0143]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-0145]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité dans Win32k, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2016-0165]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité dans Win32k, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2016-0167]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2016-0132

Microsoft .NET : contournement de signature XML

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut altérer un document XML, qui n'est pas détecté comme modifié par Microsoft .NET.
Produits concernés : .NET Framework, Windows 10, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 7, Windows 8, Windows RT, Windows Vista.
Gravité : 2/4.
Conséquences : création/modification de données.
Provenance : document.
Date création : 08/03/2016.
Références : 3141780, CERTFR-2016-AVI-091, CVE-2016-0132, MS16-035, VIGILANCE-VUL-19133.

Description de la vulnérabilité

Le produit Microsoft .NET permet de vérifier la signature d'un document XML.

Cependant, même si un attaquant modifie le document, Microsoft .NET indique que la signature est toujours valide.

Un attaquant peut donc altérer un document XML, qui n'est pas détecté comme modifié par Microsoft .NET.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2016-0033 CVE-2016-0047

Microsoft .NET : deux vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Microsoft .NET.
Produits concernés : .NET Framework, Windows 10, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 7, Windows 8, Windows RT, Windows Vista.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, déni de service du service.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 09/02/2016.
Références : 3137893, CERTFR-2016-AVI-058, CVE-2016-0033, CVE-2016-0047, MS16-019, VIGILANCE-VUL-18909.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Microsoft .NET.

Un attaquant peut provoquer une boucle dans les XSLT Transforms, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2016-0033]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité dans Windows Forms, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2016-0047]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2015-6106 CVE-2015-6107 CVE-2015-6108

Windows, .NET, Office, Skype, Lync, Silverlight : trois vulnérabilités de Graphics Component

Synthèse de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Windows, .NET, Office, Skype, Lync et Silverlight.
Produits concernés : Lync, .NET Framework, Office, Access, Office Communicator, Excel, OneNote, Outlook, PowerPoint, Project, Publisher, Visio, Word, Silverlight, Skype for Business, Windows 10, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 7, Windows 8, Windows RT, Windows Vista.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 3.
Date création : 08/12/2015.
Références : 3104503, CERTFR-2015-AVI-524, CVE-2015-6106, CVE-2015-6107, CVE-2015-6108, MS15-128, VIGILANCE-VUL-18471.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Windows, .NET, Office, Skype, Lync et Silverlight.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-6106]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-6107]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-6108]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2015-6096 CVE-2015-6099 CVE-2015-6115

Microsoft .NET : trois vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Microsoft .NET.
Produits concernés : .NET Framework.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client, lecture de données.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 3.
Date création : 10/11/2015.
Références : 3104507, CERTFR-2015-AVI-475, CVE-2015-6096, CVE-2015-6099, CVE-2015-6115, MS15-118, VIGILANCE-VUL-18283.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Microsoft .NET.

Un attaquant peut transmettre des données XML malveillantes, afin de lire un fichier, de scanner des sites, ou de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-6096]

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web. [grav:2/4; CVE-2015-6099]

Un attaquant peut deviner l'organisation de la mémoire d'un processus, pour contourner ASLR, afin de faciliter la prochaine étape d'une attaque. [grav:2/4; CVE-2015-6115]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2015-2504 CVE-2015-2526

Microsoft .NET : deux vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Microsoft .NET.
Produits concernés : .NET Framework, Windows 10, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 7, Windows 8, Windows RT, Windows Vista.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, déni de service du service.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 08/09/2015.
Références : 3089662, CERTFR-2015-AVI-374, CVE-2015-2504, CVE-2015-2526, MS15-101, VIGILANCE-VUL-17848.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Microsoft .NET.

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité, afin d'élever ses privilèges. [grav:3/4; CVE-2015-2504]

Un attaquant peut provoquer une erreur fatale dans MVC, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-2526]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2015-2479 CVE-2015-2480 CVE-2015-2481

Microsoft .NET : trois vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Microsoft .NET.
Produits concernés : .NET Framework, Windows 10, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 7, Windows 8, Windows RT, Windows Vista.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 3.
Date création : 11/08/2015.
Références : 3086251, CERTFR-2015-AVI-346, CVE-2015-2479, CVE-2015-2480, CVE-2015-2481, MS15-092, VIGILANCE-VUL-17642.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Microsoft .NET.

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité dans RyuJIT Optimization, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2015-2479]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité dans RyuJIT Optimization, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2015-2480]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité dans RyuJIT Optimization, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2015-2481]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2015-2455 CVE-2015-2456 CVE-2015-2460

Microsoft .NET Framework : six vulnérabilités de Graphics Component

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Graphics Component de Microsoft .NET Framework.
Produits concernés : .NET Framework.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 6.
Date création : 11/08/2015.
Références : 3078662, CERTFR-2015-AVI-334, CVE-2015-2455, CVE-2015-2456, CVE-2015-2460, CVE-2015-2462, CVE-2015-2463, CVE-2015-2464, MS15-080, VIGILANCE-VUL-17627, ZDI-15-388.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Microsoft .NET Framework.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans OpenType, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-2460]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans OpenType, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-2462]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans TrueType, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-2455, ZDI-15-388]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans TrueType, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-2456]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans TrueType, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-2463]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire dans TrueType, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2015-2464]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)
Notre base de données contient d'autres bulletins. Vous pouvez utiliser un essai gratuit pour les consulter.

Consulter les informations sur Microsoft .NET Framework :