L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

Vulnérabilités informatiques de Oracle DB

annonce de vulnérabilité CVE-2017-10190 CVE-2017-10261 CVE-2017-10292

Oracle Database : vulnérabilités de octobre 2017

Synthèse de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Database.
Produits concernés : Oracle DB.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données.
Provenance : compte utilisateur.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 4.
Date création : 18/10/2017.
Références : CERTFR-2017-AVI-370, cpuoct2017, CVE-2017-10190, CVE-2017-10261, CVE-2017-10292, CVE-2017-10321, VIGILANCE-VUL-24162.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Database.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2017-12617

Apache Tomcat : exécution de code via Read-write Default/WebDAV Servlet

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité via Read-write Default/WebDAV Servlet de Apache Tomcat, afin d'exécuter du code.
Produits concernés : Tomcat, Debian, NetWorker, Fedora, MariaDB ~ précis, ePO, MySQL Community, MySQL Enterprise, openSUSE Leap, Oracle DB, Oracle Directory Server, Oracle Directory Services Plus, Oracle Fusion Middleware, Oracle Identity Management, Oracle Internet Directory, Oracle iPlanet Web Server, Tuxedo, WebLogic, Oracle Web Tier, Percona Server, XtraDB Cluster, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : client internet.
Date création : 20/09/2017.
Références : 504539, 61542, CERTFR-2017-AVI-332, cpuapr2018, cpujan2018, cpujul2018, CVE-2017-12617, DLA-1166-1, DLA-1166-2, ESA-2017-097, FEDORA-2017-ef7c118dbc, FEDORA-2017-f499ee7b12, openSUSE-SU-2017:3069-1, RHSA-2017:3080-01, RHSA-2017:3081-01, RHSA-2017:3113-01, RHSA-2017:3114-01, RHSA-2018:0465-01, RHSA-2018:0466-01, SB10218, SUSE-SU-2017:3039-1, SUSE-SU-2017:3059-1, SUSE-SU-2017:3279-1, USN-3665-1, VIGILANCE-VUL-23883.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité via Read-write Default/WebDAV Servlet de Apache Tomcat, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2017-10120 CVE-2017-10202

Oracle Database : vulnérabilités de juillet 2017

Synthèse de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Database.
Produits concernés : Oracle DB.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données.
Provenance : compte utilisateur.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 19/07/2017.
Références : CERTFR-2017-AVI-226, cpujul2017, CVE-2017-10120, CVE-2017-10202, VIGILANCE-VUL-23286.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Database.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2017-3486 CVE-2017-3567

Oracle Database : vulnérabilités de avril 2017

Synthèse de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Database.
Produits concernés : Oracle DB.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, déni de service du service.
Provenance : compte utilisateur.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 19/04/2017.
Références : CERTFR-2017-AVI-118, cpuapr2017, CVE-2017-3486, CVE-2017-3567, VIGILANCE-VUL-22489.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Database.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2016-6814

Apache Groovy : exécution de code

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité de Apache Groovy, afin d'exécuter du code.
Produits concernés : Debian, Fedora, Oracle Communications, Oracle DB, Oracle Directory Server, Oracle Directory Services Plus, Oracle Fusion Middleware, Oracle GlassFish Server, Oracle Identity Management, Oracle iPlanet Web Server, Oracle OIT, Tuxedo, Oracle Virtual Directory, WebLogic, Oracle Web Tier, RHEL.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur.
Provenance : document.
Date création : 23/01/2017.
Références : cpuapr2018, cpujan2018, cpujan2019, cpuoct2017, CVE-2016-6814, DLA-794-1, FEDORA-2017-1ce2a05ff1, FEDORA-2017-33c8085c5d, FEDORA-2017-661dddc462, FEDORA-2017-cc0e0daf0f, RHSA-2017:0272-01, RHSA-2017:0868-01, RHSA-2017:2486-01, RHSA-2017:2596-01, VIGILANCE-VUL-21640.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité de Apache Groovy, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2017-3240 CVE-2017-3310

Oracle Database : vulnérabilités de janvier 2017

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Oracle Database.
Produits concernés : Oracle DB.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, déni de service du service.
Provenance : client intranet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 18/01/2017.
Références : CERTFR-2017-AVI-020, cpujan2017, CVE-2017-3240, CVE-2017-3310, VIGILANCE-VUL-21600.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Database.

Un attaquant peut employer une vulnérabilité de OJVM, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2017-3310]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via RDBMS Security, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2017-3240]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2016-8745

Apache Tomcat : obtention d'information via sendfile

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité via sendfile() de Apache Tomcat, afin d'obtenir des informations sensibles ou pour voler une session.
Produits concernés : Tomcat, Debian, Fedora, Snap Creator Framework, openSUSE Leap, Oracle DB, Oracle Fusion Middleware, Solaris, Tuxedo, WebLogic, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits client, lecture de données.
Provenance : client internet.
Date création : 12/12/2016.
Date révision : 05/01/2017.
Références : bulletinjan2017, cpuapr2018, cpuoct2017, CVE-2016-8745, DLA-779-1, DSA-3754-1, DSA-3755-1, FEDORA-2017-19c5440abe, FEDORA-2017-376ae2b92c, NTAP-20180605-0001, NTAP-20180607-0001, NTAP-20180607-0002, NTAP-20180614-0001, openSUSE-SU-2017:1292-1, RHSA-2017:0455-01, RHSA-2017:0456-01, RHSA-2017:0457-01, RHSA-2017:0527-01, RHSA-2017:0935-01, SUSE-SU-2017:1229-1, SUSE-SU-2017:1382-1, SUSE-SU-2017:1632-1, SUSE-SU-2017:1660-1, USN-3177-1, USN-3177-2, VIGILANCE-VUL-21355.

Description de la vulnérabilité

Le produit Apache Tomcat contient un serveur HTTP.

Il peut utiliser la fonction sendfile() du système d'exploitation pour envoyer le contenu d'un fichier au client sans le lire lui-même. Cependant, un attaquant peut provoquer une erreur dans le traitement et ainsi recevoir la réponse destinée à un autre client, et notamment les en-têtes de réponse dont l'identifiant de session.

Un attaquant peut donc utiliser une vulnérabilité via sendfile() de Apache Tomcat, afin d'obtenir des informations sensibles ou pour voler une session.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2016-8735

Apache Tomcat : exécution de code via JmxRemoteLifecycleListener Deserialization

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité via JmxRemoteLifecycleListener Deserialization de Apache Tomcat, afin d'exécuter du code.
Produits concernés : Tomcat, Debian, Fedora, Snap Creator Framework, openSUSE Leap, Oracle DB, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur.
Provenance : client intranet.
Date création : 22/11/2016.
Références : 1999671, cpuoct2017, CVE-2016-8735, DLA-728-1, DLA-729-1, DSA-3738-1, DSA-3739-1, FEDORA-2016-98cca07999, FEDORA-2016-9c33466fbb, FEDORA-2016-a98c560116, NTAP-20180605-0001, NTAP-20180607-0001, NTAP-20180607-0002, NTAP-20180614-0001, openSUSE-SU-2016:3129-1, openSUSE-SU-2016:3144-1, RHSA-2017:0455-01, RHSA-2017:0456-01, RHSA-2017:0457-01, SUSE-SU-2016:3079-1, SUSE-SU-2016:3081-1, SUSE-SU-2017:1632-1, SUSE-SU-2017:1660-1, USN-3177-1, USN-3177-2, VIGILANCE-VUL-21175.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser une vulnérabilité via JmxRemoteLifecycleListener Deserialization de Apache Tomcat, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2016-6816

Apache Tomcat : obtention d'information via HTTP Request Line

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via HTTP Request Line de Apache Tomcat, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : Tomcat, Debian, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, HPE NNMi, QRadar SIEM, Snap Creator Framework, openSUSE Leap, Oracle DB, RHEL, JBoss EAP par Red Hat, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : client internet.
Date création : 22/11/2016.
Références : 1999395, 1999474, 1999478, 1999479, 1999488, 1999532, 1999671, cpuoct2017, CVE-2016-6816, DLA-728-1, DLA-729-1, DSA-3738-1, DSA-3739-1, FEDORA-2016-98cca07999, FEDORA-2016-9c33466fbb, FEDORA-2016-a98c560116, K50116122, KM03302206, NTAP-20180605-0001, NTAP-20180607-0001, NTAP-20180607-0002, NTAP-20180614-0001, openSUSE-SU-2016:3129-1, openSUSE-SU-2016:3144-1, RHSA-2017:0244-01, RHSA-2017:0245-01, RHSA-2017:0246-01, RHSA-2017:0247-01, RHSA-2017:0250-01, RHSA-2017:0455-01, RHSA-2017:0456-01, RHSA-2017:0457-01, RHSA-2017:0527-01, RHSA-2017:0935-01, SOL50116122, SUSE-SU-2016:3079-1, SUSE-SU-2016:3081-1, SUSE-SU-2017:1632-1, SUSE-SU-2017:1660-1, USN-3177-1, USN-3177-2, VIGILANCE-VUL-21173.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via HTTP Request Line de Apache Tomcat, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2010-5312 CVE-2016-3562 CVE-2016-5497

Oracle Database : vulnérabilités de octobre 2016

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Oracle Database.
Produits concernés : Oracle DB, SQL*Net.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, déni de service du service.
Provenance : client intranet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 9.
Date création : 19/10/2016.
Références : CERTFR-2016-AVI-348, cpuoct2016, CVE-2010-5312, CVE-2016-3562, CVE-2016-5497, CVE-2016-5498, CVE-2016-5499, CVE-2016-5505, CVE-2016-5516, CVE-2016-5555, CVE-2016-5572, VIGILANCE-VUL-20907.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Database.

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via OJVM, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2016-5555]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Kernel PDB, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2016-5572]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via RDBMS Security, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2016-5497]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Application Express, afin d'obtenir ou d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2010-5312]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Kernel PDB, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2016-5516]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via RDBMS Programmable Interface, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2016-5505]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via RDBMS Security, afin d'obtenir des informations. [grav:1/4; CVE-2016-5498]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via RDBMS Security, afin d'obtenir des informations. [grav:1/4; CVE-2016-5499]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via RDBMS Security and SQL*Plus, afin d'obtenir des informations. [grav:1/4; CVE-2016-3562]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)
Notre base de données contient d'autres bulletins. Vous pouvez utiliser un essai gratuit pour les consulter.

Consulter les informations sur Oracle DB :