L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

Vulnérabilités informatiques de Oracle OpenOffice.org

vulnérabilité informatique CVE-2016-9586 CVE-2016-9952 CVE-2016-9953

cURL : trois vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de cURL.
Produits concernés : SDS, SES, SNS, OpenOffice, Mac OS X, curl, Debian, Unisphere EMC, Fedora, Juniper EX-Series, Junos OS, SRX-Series, openSUSE Leap, Solaris, RHEL, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client, lecture de données.
Provenance : serveur internet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 3.
Date création : 21/12/2016.
Références : APPLE-SA-2017-07-19-2, cpuoct2018, CVE-2016-9586, CVE-2016-9952, CVE-2016-9953, DLA-1568-1, DLA-767-1, DSA-2019-114, FEDORA-2016-86d2b5aefb, FEDORA-2016-edbb33ab2e, HT207615, HT207922, JSA10874, openSUSE-SU-2017:1105-1, RHSA-2018:3558-01, STORM-2019-002, USN-3441-1, USN-3441-2, VIGILANCE-VUL-21435.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans cURL.

Un attaquant peut provoquer un débordement de tampon via des nombres flottants, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:2/4; CVE-2016-9586]

Sur plateformes WinCE, un attaquant peut fausser la comparaison de noms X.501 dans le processus de validation de certificat X.509, afin d'usurper l'identité d'un serveur. [grav:2/4; CVE-2016-9952]

Sur plateformes WinCE, un attaquant peut provoquer un débordement de tampon en lecture dans le processus de validation de certificat X.509, afin de lire la mémoire du serveur ou de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2016-9953]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2016-8615 CVE-2016-8616 CVE-2016-8617

Curl : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Curl.
Produits concernés : SDS, SES, SNS, OpenOffice, Mac OS X, curl, Debian, Unisphere EMC, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, IBM System x Server, Tivoli Workload Scheduler, Juniper EX-Series, Junos OS, Junos Space, SRX-Series, openSUSE Leap, Solaris, RHEL, Shibboleth SP, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Synology DS***, Synology RS***, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : client internet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 11.
Date création : 02/11/2016.
Références : 2001818, 2009692, bulletinapr2018, CERTFR-2019-AVI-325, cpuoct2018, CVE-2016-8615, CVE-2016-8616, CVE-2016-8617, CVE-2016-8618, CVE-2016-8619, CVE-2016-8620, CVE-2016-8621, CVE-2016-8622, CVE-2016-8623, CVE-2016-8624, CVE-2016-8625, DLA-711-1, DSA-2019-114, DSA-3705-1, FEDORA-2016-e8e8cdb4ed, HT207423, JSA10874, JSA10951, K01006862, K10196624, K26899353, K44503763, K46123931, K52828640, MIGR-5099570, openSUSE-SU-2016:2768-1, RHSA-2018:3558-01, SSA:2016-308-01, STORM-2019-002, SUSE-SU-2016:2699-1, SUSE-SU-2016:2714-1, USN-3123-1, VIGILANCE-VUL-20989.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Curl.

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès via Cookie Injection, afin de lire ou modifier des données. [grav:2/4; CVE-2016-8615]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via Case Insensitive Password Comparison, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2016-8616]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via Multiplication, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-8617]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via curl_maprintf(), afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-8618]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via krb5, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-8619]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow via Glob Parser, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-8620]

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide via Curl_getdate, afin de mener un déni de service, ou d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2016-8621]

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier via URL Unescape, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-8622]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via Shared Cookies, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-8623]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via URL Parsing, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2016-8624]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via IDNA 2003, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2016-8625]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2016-8610

OpenSSL : déni de service via SSL3_AL_WARNING

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut envoyer des paquets SSL3_AL_WARNING vers une application SSLv3 liée à OpenSSL, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : OpenOffice, Debian, Fedora, FreeBSD, FreeRADIUS, hMailServer, HP Switch, AIX, IRAD, Security Directory Server, Tivoli Storage Manager, Tivoli Workload Scheduler, Juniper ISG, Juniper J-Series, Junos OS, SSG, SRX-Series, Meinberg NTP Server, NetScreen Firewall, ScreenOS, OpenSSL, openSUSE Leap, Oracle DB, Oracle Fusion Middleware, Oracle Identity Management, Solaris, WebLogic, Palo Alto Firewall PA***, PAN-OS, pfSense, Pulse Connect Secure, RHEL, JBoss EAP par Red Hat, Shibboleth SP, Splunk Enterprise, stunnel, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu, WinSCP.
Gravité : 2/4.
Conséquences : déni de service du serveur, déni de service du service.
Provenance : client internet.
Date création : 24/10/2016.
Références : 1996096, 2000095, 2003480, 2003620, 2003673, 2004940, 2009389, bulletinoct2016, cpujul2019, CVE-2016-8610, DLA-814-1, DSA-3773-1, FEDORA-2017-3451dbec48, FEDORA-2017-e853b4144f, FreeBSD-SA-16:35.openssl, HPESBHF03897, JSA10808, JSA10809, JSA10810, JSA10811, JSA10813, JSA10814, JSA10816, JSA10817, JSA10818, JSA10820, JSA10821, JSA10822, JSA10825, openSUSE-SU-2017:0386-1, openSUSE-SU-2017:0487-1, openSUSE-SU-2018:4104-1, PAN-SA-2017-0017, pfSense-SA-17_03.webgui, RHSA-2017:0286-01, RHSA-2017:0574-01, RHSA-2017:1548-01, RHSA-2017:1549-01, RHSA-2017:1550-01, RHSA-2017:1551-01, RHSA-2017:1552-01, RHSA-2017:1658-01, RHSA-2017:1659-01, RHSA-2017:2493-01, RHSA-2017:2494-01, SA40886, SP-CAAAPUE, SPL-129207, SUSE-SU-2017:0304-1, SUSE-SU-2017:0348-1, SUSE-SU-2018:0112-1, SUSE-SU-2018:3864-1, SUSE-SU-2018:3864-2, SUSE-SU-2018:3964-1, SUSE-SU-2018:3994-1, SUSE-SU-2018:4068-1, SUSE-SU-2018:4274-1, SUSE-SU-2019:1553-1, USN-3181-1, USN-3183-1, USN-3183-2, VIGILANCE-VUL-20941.

Description de la vulnérabilité

Le produit OpenSSL implémente le protocole SSL version 3.

Le message SSL3_AL_WARNING est utilisé pour émettre une alerte de niveau Warning. Cependant, lorsque ces paquets sont reçus durant le handshake, la bibliothèque consomme 100% de CPU.

Un attaquant peut donc envoyer des paquets SSL3_AL_WARNING vers une application SSLv3 liée à OpenSSL, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2016-6803 CVE-2016-6804

OpenOffice : deux vulnérabilités via Windows Installer

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités via Windows Installer de OpenOffice.
Produits concernés : OpenOffice.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur.
Provenance : shell utilisateur.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 13/10/2016.
Références : CERTFR-2016-AVI-346, CVE-2016-6803, CVE-2016-6804, VIGILANCE-VUL-20863.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans OpenOffice.

Un attaquant peut créer une DLL malveillante, puis la placer dans le répertoire de travail, afin d'exécuter du code. [grav:2/4; CVE-2016-6803]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2016-6804]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2016-7167

libcurl : débordement d'entier via curl_escape

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un débordement d'entier via les fonctions de la famille curl_escape() de libcurl, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : SDS, SES, SNS, OpenOffice, Mac OS X, curl, Debian, Unisphere EMC, Fedora, Juniper EX-Series, Junos OS, SRX-Series, openSUSE Leap, Solaris, pfSense, Puppet, RHEL, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Date création : 14/09/2016.
Références : bulletinoct2016, cpuoct2018, CVE-2016-7167, DLA-1568-1, DLA-625-1, DSA-2019-114, FEDORA-2016-7a2ed52d41, FEDORA-2016-80f4f71eff, HT207423, JSA10874, openSUSE-SU-2016:2768-1, RHSA-2017:2016-01, RHSA-2018:3558-01, SSA:2016-259-01, STORM-2019-002, SUSE-SU-2016:2699-1, SUSE-SU-2016:2714-1, USN-3123-1, VIGILANCE-VUL-20606.

Description de la vulnérabilité

La bibliothèque libcurl fournit les fonctions curl_escape(), curl_easy_escape(), curl_unescape() et curl_easy_unescape() pour convertir les caractères spéciaux.

Cependant, si la taille demandée est trop grande, un entier déborde, et une zone mémoire trop courte est allouée.

Un attaquant peut donc provoquer un débordement d'entier via les fonctions de la famille curl_escape() de libcurl, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2016-7141

cURL : réutilisation de session même si le certificat client change

Synthèse de la vulnérabilité

Le client TLS de libcurl peut réutiliser une session malgré le changement de certificat client, ce qui peut conduire à l'authentification sur un serveur avec l'identité incorrecte.
Produits concernés : OpenOffice, Mac OS X, Brocade vTM, curl, Debian, Juniper EX-Series, Junos OS, SRX-Series, openSUSE Leap, Solaris, Puppet, RHEL, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : serveur internet.
Date création : 05/09/2016.
Références : BSA-2016-204, BSA-2016-207, BSA-2016-211, BSA-2016-212, BSA-2016-213, BSA-2016-216, BSA-2016-234, cpuoct2018, CVE-2016-7141, DLA-1568-1, DLA-616-1, HT207423, JSA10874, openSUSE-SU-2016:2379-1, RHSA-2016:2575-02, RHSA-2018:3558-01, USN-3123-1, VIGILANCE-VUL-20516.

Description de la vulnérabilité

La bibliothèque libcurl peut être installée avec NSS, au lieu de OpenSSL.

Le client TLS de libcurl peut réutiliser une session malgré le changement de certificat client, ce qui peut conduire à l'authentification sur un serveur avec l'identité incorrecte.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2016-5419 CVE-2016-5420 CVE-2016-5421

cURL : trois vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de cURL.
Produits concernés : SDS, SES, SNS, OpenOffice, Mac OS X, Brocade vTM, curl, Debian, Fedora, Android OS, Juniper EX-Series, Junos OS, SRX-Series, openSUSE, openSUSE Leap, Solaris, Puppet, RHEL, Slackware, Synology DS***, Synology RS***, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, accès/droits client, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : serveur internet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 3.
Date création : 03/08/2016.
Références : bulletinoct2016, cpuoct2018, CVE-2016-5419, CVE-2016-5420, CVE-2016-5421, DLA-586-1, DSA-3638-1, FEDORA-2016-24316f1f56, FEDORA-2016-8354baae0f, HT207423, JSA10874, openSUSE-SU-2016:2227-1, openSUSE-SU-2016:2379-1, RHSA-2016:2575-02, RHSA-2018:3558-01, SSA:2016-219-01, STORM-2019-002, USN-3048-1, VIGILANCE-VUL-20295.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans cURL.

Le client TLS de libcurl peut reprendre une session malgré le changement de certificat client, ce qui peut conduire à l'authentification sur un serveur avec l'identité incorrecte. [grav:2/4; CVE-2016-5419]

Le client TLS de libcurl peut réutiliser une session malgré le changement de certificat client, ce qui peut conduire à l'authentification sur un serveur avec l'identité incorrecte. [grav:2/4; CVE-2016-5420]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via curleasyinit(), afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:2/4; CVE-2016-5421]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2016-1513

OpenOffice.org Impress : corruption de mémoire via MetaActions

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut créer un document OpenOffice.org Impress malveillant, et inviter la victime à l'ouvrir, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : OpenOffice, Debian, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits client, déni de service du client.
Provenance : document.
Date création : 22/07/2016.
Références : CERTFR-2016-AVI-263, CERTFR-2016-AVI-292, CVE-2016-1513, DLA-591-1, TALOS-2016-0051, USN-3046-1, VIGILANCE-VUL-20193.

Description de la vulnérabilité

Le programme OpenOffice.org Impress est utilisé pour créer des présentations.

Cependant, un document contenant un MetaPolyPolygonAction malveillant peut provoquer une erreur fatale.

Un attaquant peut donc créer un document OpenOffice.org Impress malveillant, et inviter la victime à l'ouvrir, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2016-4802

cURL : exécution de code via la recherche de DLL

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut détourner le mécanisme de recherche de bibliothèques partagées dans cURL, afin d'exécuter du code.
Produits concernés : OpenOffice, curl, Juniper EX-Series, Junos OS, SRX-Series.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 30/05/2016.
Références : CVE-2016-4802, JSA10874, VIGILANCE-VUL-19724.

Description de la vulnérabilité

La bibliothèque cURL est un client multi-protocole.

Sur plateforme MS-Windows, cURL peut charger certaines bibliothèques système dynamiquement. Cependant, la fonction de Windows LoadLibrary utilisée pour cela, par défaut recherche dans des emplacements non protégés. Ceci permet à un utilisateur de placer une bibliothèque de même nom, comma "ws2_32.dll" qui sera trouvée avant celle recherchée et donc chargée puis exécutée.

Un attaquant peut donc détourner le mécanisme de recherche de bibliothèques partagées dans cURL, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2016-3739

cURL : Man-in-the-Middle de mbedTLS/PolarSSL

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut se positionner en Man-in-the-Middle sur cURL compilé avec mbedTLS/PolarSSL, afin de lire ou modifier des données de la session.
Produits concernés : OpenOffice, curl, Juniper EX-Series, Junos OS, SRX-Series, Solaris, Slackware.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données.
Provenance : serveur internet.
Date création : 18/05/2016.
Références : bulletinoct2016, cpuoct2018, CVE-2016-3739, JSA10874, SSA:2016-141-01, VIGILANCE-VUL-19645.

Description de la vulnérabilité

Le produit cURL utilise le protocole TLS qui peut être fourni par la bibliothèque mbedTLS/PolarSSL.

La fonction mbedtls_ssl_set_hostname() ou ssl_set_hostname() doit être utilisée pour définir le nom du serveur, sinon la vérification de certificat X.509 n'est pas faite par mbedTLS/PolarSSL.

Cependant, cURL n'appelle pas ces fonctions lorsque l'url demandée contient une adresse IP.

Un attaquant peut donc se positionner en Man-in-the-Middle sur cURL compilé avec mbedTLS/PolarSSL, afin de lire ou modifier des données de la session.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)
Notre base de données contient d'autres bulletins. Vous pouvez utiliser un essai gratuit pour les consulter.

Consulter les informations sur Oracle OpenOffice.org :