L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

Vulnérabilités informatiques de RSA Authentication Manager

annonce de vulnérabilité CVE-2018-11073 CVE-2018-11074 CVE-2018-11075

RSA Authentication Manager : trois vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Produits concernés : RSA Authentication Manager.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 21/09/2018.
Références : CVE-2018-11073, CVE-2018-11074, CVE-2018-11075, DSA-2018-152, VIGILANCE-VUL-27282.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de RSA Authentication Manager.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2018-1253 CVE-2018-1254

RSA Authentication Manager : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de RSA Authentication Manager, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : RSA Authentication Manager.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 15/06/2018.
Références : CVE-2018-1253, CVE-2018-1254, DSA-2018-107, VIGILANCE-VUL-26436.

Description de la vulnérabilité

Le produit RSA Authentication Manager dispose d'un service web.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de RSA Authentication Manager, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2017-15546

RSA Authentication Manager : injection SQL

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une injection SQL de RSA Authentication Manager, afin de lire ou modifier des données.
Produits concernés : RSA Authentication Manager.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données, effacement de données.
Provenance : client internet.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 18/01/2018.
Date révision : 24/01/2018.
Références : CVE-2017-15546, ESA-2018-002, VIGILANCE-VUL-25105.

Description de la vulnérabilité

Le produit RSA Authentication Manager utilise une base de données.

Cependant, les données provenant de l'utilisateur sont directement insérées dans une requête SQL.

Un attaquant peut donc provoquer une injection SQL de RSA Authentication Manager, afin de lire ou modifier des données.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2017-10068 CVE-2017-10262 CVE-2017-10273

Oracle Fusion Middleware : vulnérabilités de janvier 2018

Synthèse de la vulnérabilité

Produits concernés : Oracle Directory Server, Oracle Directory Services Plus, Oracle Fusion Middleware, Oracle Identity Management, Oracle iPlanet Web Server, Tuxedo, WebLogic, Oracle Web Tier, RSA Authentication Manager.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, déni de service du service.
Provenance : client intranet.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 17/01/2018.
Références : cpujan2018, CVE-2017-10068, CVE-2017-10262, CVE-2017-10273, CVE-2018-2561, CVE-2018-2564, CVE-2018-2584, CVE-2018-2596, CVE-2018-2601, CVE-2018-2625, CVE-2018-2711, CVE-2018-2713, CVE-2018-2715, ESA-2018-003, VIGILANCE-VUL-25081.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans les produits Oracle.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2017-14379

RSA Authentication Manager : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de RSA Authentication Manager, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : RSA Authentication Manager.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 21/11/2017.
Références : CVE-2017-14379, ESA-2017-152, VIGILANCE-VUL-24507.

Description de la vulnérabilité

Le produit RSA Authentication Manager dispose d'un service web.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de RSA Authentication Manager, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2017-14373

RSA Authentication Manager : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de RSA Authentication Manager, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : RSA Authentication Manager.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 19/10/2017.
Références : CVE-2017-14373, ESA-2017-134, VIGILANCE-VUL-24181.

Description de la vulnérabilité

Le produit RSA Authentication Manager dispose d'un service web.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de RSA Authentication Manager, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2017-8000

RSA Authentication Manager : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de RSA Authentication Manager, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : RSA Authentication Manager.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 13/07/2017.
Références : CVE-2017-8000, ESA-2017-068, VIGILANCE-VUL-23241.

Description de la vulnérabilité

Le produit RSA Authentication Manager dispose d'un service web.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de RSA Authentication Manager, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2017-8006

RSA Authentication Manager : élévation de privilèges via Brute Force PIN-Guessing

Synthèse de la vulnérabilité

Produits concernés : RSA Authentication Manager.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur.
Provenance : client intranet.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 13/07/2017.
Références : CVE-2017-8006, ESA-2017-084, VIGILANCE-VUL-23240.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions via Brute Force PIN-Guessing de RSA Authentication Manager, afin d'élever ses privilèges.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2017-3230 CVE-2017-3499 CVE-2017-3506

Oracle Fusion Middleware : vulnérabilités de avril 2017

Synthèse de la vulnérabilité

Produits concernés : Oracle Fusion Middleware, Oracle GlassFish Server, Oracle Identity Management, WebLogic, RSA Authentication Manager.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, déni de service du service.
Provenance : client internet.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 19/04/2017.
Date révision : 20/04/2017.
Références : cpuapr2017, CVE-2017-3230, CVE-2017-3499, CVE-2017-3506, CVE-2017-3507, CVE-2017-3531, CVE-2017-3540, CVE-2017-3541, CVE-2017-3542, CVE-2017-3543, CVE-2017-3545, CVE-2017-3553, CVE-2017-3554, CVE-2017-3591, CVE-2017-3593, CVE-2017-3594, CVE-2017-3595, CVE-2017-3596, CVE-2017-3597, CVE-2017-3598, CVE-2017-3601, CVE-2017-3602, CVE-2017-3603, CVE-2017-3625, CVE-2017-3626, ESA-2017-085, VIGILANCE-VUL-22492, ZDI-17-288.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Fusion Middleware.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2016-2183 CVE-2016-5546 CVE-2016-5547

Oracle Java : vulnérabilités de janvier 2017

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Oracle Java.
Produits concernés : Debian, Fedora, AIX, Domino, Notes, IRAD, Security Directory Server, QRadar SIEM, SPSS Statistics, Tivoli Storage Manager, Tivoli System Automation, WebSphere AS Traditional, IBM WebSphere ESB, WebSphere MQ, ePO, SnapManager, Java OpenJDK, openSUSE Leap, Java Oracle, Solaris, RHEL, RSA Authentication Manager, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, effacement de données, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : client intranet.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 18/01/2017.
Références : 1998379, 1998858, 1999054, 1999999, 2000212, 2000304, 2000516, 2000544, 2000602, 2000988, 2000990, 2001608, 2002331, 2002335, 2002336, 2002479, 2002537, 2002966, 2002991, 2003145, 2004036, 2004938, 2007242, bulletinapr2017, CERTFR-2017-AVI-017, cpujan2017, CVE-2016-2183, CVE-2016-5546, CVE-2016-5547, CVE-2016-5548, CVE-2016-5549, CVE-2016-5552, CVE-2016-8328, CVE-2017-3231, CVE-2017-3241, CVE-2017-3252, CVE-2017-3253, CVE-2017-3259, CVE-2017-3260, CVE-2017-3261, CVE-2017-3262, CVE-2017-3272, CVE-2017-3289, DLA-802-1, DLA-821-1, DSA-3782-1, ERPSCAN-17-006, ESA-2017-051, FEDORA-2017-4cb58f0bda, FEDORA-2017-c1252ccd41, ibm10718843, java_jan2017_advisory, NTAP-20170119-0001, openSUSE-SU-2017:0374-1, openSUSE-SU-2017:0513-1, RHSA-2017:0175-01, RHSA-2017:0176-01, RHSA-2017:0177-01, RHSA-2017:0180-01, RHSA-2017:0263-01, RHSA-2017:0269-01, RHSA-2017:0336-01, RHSA-2017:0337-01, RHSA-2017:0338-01, RHSA-2017:0462-01, SB10186, SUSE-SU-2017:0346-1, SUSE-SU-2017:0460-1, SUSE-SU-2017:0490-1, SUSE-SU-2017:1444-1, USN-3179-1, USN-3194-1, USN-3198-1, VIGILANCE-VUL-21606, ZDI-17-056, ZDI-17-057.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Oracle Java.

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Hotspot, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2017-3289, ZDI-17-057]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Libraries, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2017-3272, ZDI-17-056]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via RMI, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2017-3241]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via AWT, afin d'obtenir des informations, d'altérer des informations, ou de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2017-3260]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via 2D, afin de mener un déni de service. [grav:3/4; CVE-2017-3253]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Libraries, afin d'altérer des informations. [grav:3/4; CVE-2016-5546]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Libraries, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2016-5549]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Libraries, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2016-5548]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via JAAS, afin d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2017-3252]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Java Mission Control, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2017-3262]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Libraries, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2016-5547]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Networking, afin d'altérer des informations. [grav:2/4; CVE-2016-5552]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Networking, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2017-3231]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Networking, afin d'obtenir des informations. [grav:2/4; CVE-2017-3261]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Deployment, afin d'obtenir des informations. [grav:1/4; CVE-2017-3259]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Java Mission Control, afin d'altérer des informations. [grav:1/4; CVE-2016-8328]

Un attaquant peut employer une vulnérabilité via Libraries, afin d'obtenir des informations. [grav:1/4; CVE-2016-2183]
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)
Notre base de données contient d'autres bulletins. Vous pouvez utiliser un essai gratuit pour les consulter.

Consulter les informations sur RSA Authentication Manager :