L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

Vulnérabilités informatiques de RedHat JBoss EAP

avis de vulnérabilité informatique CVE-2015-0254

Jakarta Tag Library : injection d'entité XML externe

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut transmettre des données XML malveillantes à Jakarta Tag Library, afin de lire un fichier, de scanner des sites, ou de mener un déni de service.
Produits concernés : Notes, Tivoli Workload Scheduler, WebSphere AS Traditional, openSUSE, RHEL, JBoss EAP par Red Hat, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, déni de service du service.
Provenance : document.
Date création : 31/08/2015.
Références : 1978495, 1989475, 1995377, 7014463, CVE-2015-0254, openSUSE-SU-2015:1751-1, RHSA-2015:1695-01, RHSA-2016:0121-01, RHSA-2016:0122-01, RHSA-2016:0123-01, RHSA-2016:0124-01, RHSA-2016:0125-01, RHSA-2016:1838-01, RHSA-2016:1839-01, RHSA-2016:1840-01, RHSA-2016:1841-01, SUSE-SU-2017:1568-1, SUSE-SU-2017:1701-1, USN-2551-1, VIGILANCE-VUL-17779.

Description de la vulnérabilité

Les données XML peuvent contenir des entités externes (DTD) :
  <!ENTITY nom SYSTEM "fichier">
  <!ENTITY nom SYSTEM "http://serveur/fichier">
Un programme lisant ces données XML peut remplacer ces entités par les données provenant du fichier indiqué. Lorsque le programme utilise des données XML de provenance non sûre, ce comportement permet de :
 - lire le contenu de fichiers situés sur le serveur
 - scanner des sites web privés
 - mener un déni de service en ouvrant un fichier bloquant
Cette fonctionnalité doit donc être désactivée pour traiter des données XML de provenance non sûre.

Cependant, le parseur de Jakarta Tag Library autorise les entités externes.

Un attaquant peut donc transmettre des données XML malveillantes à Jakarta Tag Library, afin de lire un fichier, de scanner des sites, ou de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2015-3158

PicketLink IDP : élévation de privilèges

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant authentifié peut employer PicketLink IDP, afin d'accéder à des ressources nécessitant normalement de posséder un rôle particulier.
Produits concernés : RHEL, JBoss EAP par Red Hat.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié.
Provenance : compte utilisateur.
Date création : 25/08/2015.
Références : 1216123, CVE-2015-3158, RHSA-2015:1669-01, RHSA-2015:1670-01, RHSA-2015:1671-01, RHSA-2015:1672-01, RHSA-2015:1673-01, VIGILANCE-VUL-17741.

Description de la vulnérabilité

Le produit PicketLink IDP est un fournisseur d'identité (Identity Provider).

Il peut être configuré pour que les utilisateurs se connectant à une ressource aient besoin d'avoir un rôle particulier. Cependant, ce rôle n'est pas vérifié.

Un attaquant authentifié peut donc employer PicketLink IDP, afin d'accéder à des ressources nécessitant normalement de posséder un rôle particulier.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2014-8111

Apache Tomcat JK Connector : obtention d'information via JkUnmount

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès définies par JkUnMount de mod-jk, afin d'obtenir des informations sensibles ou d'accéder à des espaces privés.
Produits concernés : Tomcat, Debian, Solaris, RHEL, JBoss EAP par Red Hat, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données.
Provenance : client internet.
Date création : 04/06/2015.
Date révision : 27/07/2015.
Références : bulletinoct2015, CVE-2014-8111, DSA-3278-1, RHSA-2015:0846-01, RHSA-2015:0847-01, RHSA-2015:0848-01, RHSA-2015:0849-01, RHSA-2015:1641-03, RHSA-2015:1642-03, SUSE-SU-2018:3970-1, VIGILANCE-VUL-17058.

Description de la vulnérabilité

La directive JkUnMount de Apache Tomcat JK Connector définit un chemin à exclure. Par exemple :
  JkMount /* worker1
  JkUnMount /admin/* worker1

Cependant, si un attaquant utilise plusieurs caractères slashs consécutifs, la directive JkUnMount est ignorée.

Un attaquant peut donc contourner les restrictions d'accès définies par JkUnMount de mod-jk, afin d'obtenir des informations sensibles ou d'accéder à des espaces privés.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2015-0253 CVE-2015-3183 CVE-2015-3185

Apache httpd : trois vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Apache httpd.
Produits concernés : Apache httpd, Debian, VNX Operating Environment, VNX Series, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, HP-UX, Domino, Tivoli System Automation, WebSphere AS Traditional, openSUSE, Solaris, Puppet, RHEL, JBoss EAP par Red Hat, SAS Add-in for Microsoft Office, SAS Analytics Pro, Base SAS Software, SAS Enterprise BI Server, SAS Enterprise Guide, SAS Management Console, SAS OLAP Server, SAS SAS/ACCESS, SAS SAS/AF, SAS SAS/CONNECT, SAS SAS/EIS, SAS SAS/ETS, SAS SAS/FSP, SAS SAS/GRAPH, SAS SAS/IML, SAS SAS/OR, SAS SAS/STAT, SAS SAS/Web Report Studio, Slackware, Synology DS***, Synology RS***, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du service.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 3.
Date création : 15/07/2015.
Références : 1963361, 1965444, 1967197, 1969062, bulletinoct2015, c04832246, c04926789, CVE-2015-0253, CVE-2015-3183, CVE-2015-3185, DSA-2019-131, DSA-3325-1, DSA-3325-2, FEDORA-2015-11689, FEDORA-2015-11792, HPSBUX03435, HPSBUX03512, openSUSE-SU-2015:1684-1, RHSA-2015:1666-01, RHSA-2015:1667-01, RHSA-2015:1668-01, RHSA-2015:2659-01, RHSA-2015:2660-01, RHSA-2015:2661-01, RHSA-2016:0062-01, RHSA-2016:2054-01, RHSA-2016:2055-01, RHSA-2016:2056-01, SOL17251, SSA:2015-198-01, SSRT102254, SSRT102977, USN-2686-1, VIGILANCE-VUL-17378.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Apache httpd.

Un attaquant peut provoquer une erreur dans l'analyse de l'entête HTTP Chunk, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2015-3183]

La directive ap_some_auth_required n'est pas honorée, ce qui permet à un attaquant d'accéder au service sans authentification. [grav:2/4; CVE-2015-3185]

Lorsque la configuration de "ErrorDocument 400" pointe vers un fichier/url local, et que le filtre INCLUDES est actif, un attaquant peut mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2015-0253]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2015-4000

TLS : affaiblissement de Diffie-Hellman via Logjam

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant, placé en Man-in-the-middle, peut forcer le client/serveur TLS à accepter un algorithme d'export faible, afin de plus facilement intercepter ou modifier les données échangées.
Produits concernés : Apache httpd, Blue Coat CAS, ProxyAV, ProxySG par Blue Coat, SGOS par Blue Coat, DCFM Enterprise, Brocade Network Advisor, Brocade vTM, Clearswift Email Gateway, Debian, Summit, Fedora, FileZilla Server, FreeBSD, HPE BSM, HPE NNMi, HP Operations, HP-UX, AIX, DB2 UDB, IRAD, Security Directory Server, SPSS Modeler, Tivoli Storage Manager, Tivoli System Automation, Tivoli Workload Scheduler, WebSphere AS Traditional, WebSphere MQ, Juniper J-Series, Junos OS, Junos Pulse, Juniper Network Connect, Juniper SBR, lighttpd, ePO, Firefox, NSS, MySQL Community, MySQL Enterprise, Data ONTAP 7-Mode, Snap Creator Framework, SnapManager, NetBSD, nginx, Nodejs Core, OpenSSL, openSUSE, openSUSE Leap, Solaris, Palo Alto Firewall PA***, PAN-OS, Percona Server, RealPresence Collaboration Server, RealPresence Distributed Media Application, RealPresence Resource Manager, Polycom VBP, Postfix, SSL (protocole), Pulse Connect Secure, Puppet, RHEL, JBoss EAP par Red Hat, Sendmail, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Synology DS***, Synology RS***, Ubuntu, WinSCP.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données.
Provenance : serveur internet.
Date création : 20/05/2015.
Date révision : 20/05/2015.
Références : 1610582, 1647054, 1957980, 1958984, 1959033, 1959539, 1959745, 1960194, 1960418, 1960862, 1962398, 1962694, 1963151, 9010038, 9010039, 9010041, 9010044, BSA-2015-005, bulletinjan2016, bulletinjul2015, c04725401, c04760669, c04767175, c04770140, c04773119, c04773241, c04774058, c04778650, c04832246, c04918839, c04926789, CERTFR-2016-AVI-303, CTX216642, CVE-2015-4000, DLA-507-1, DSA-3287-1, DSA-3300-1, DSA-3688-1, FEDORA-2015-10047, FEDORA-2015-10108, FEDORA-2015-9048, FEDORA-2015-9130, FEDORA-2015-9161, FreeBSD-EN-15:08.sendmail, FreeBSD-SA-15:10.openssl, HPSBGN03399, HPSBGN03407, HPSBGN03411, HPSBGN03417, HPSBHF03433, HPSBMU03345, HPSBMU03401, HPSBUX03363, HPSBUX03388, HPSBUX03435, HPSBUX03512, JSA10681, Logjam, NetBSD-SA2015-008, NTAP-20150616-0001, NTAP-20150715-0001, NTAP-20151028-0001, openSUSE-SU-2015:1139-1, openSUSE-SU-2015:1209-1, openSUSE-SU-2015:1216-1, openSUSE-SU-2015:1277-1, openSUSE-SU-2016:0226-1, openSUSE-SU-2016:0255-1, openSUSE-SU-2016:0261-1, openSUSE-SU-2016:2267-1, PAN-SA-2016-0020, PAN-SA-2016-0028, RHSA-2015:1072-01, RHSA-2015:1185-01, RHSA-2015:1197-01, RHSA-2016:2054-01, RHSA-2016:2055-01, RHSA-2016:2056-01, SA111, SA40002, SA98, SB10122, SSA:2015-219-02, SSRT102180, SSRT102254, SSRT102964, SSRT102977, SUSE-SU-2015:1143-1, SUSE-SU-2015:1150-1, SUSE-SU-2015:1177-1, SUSE-SU-2015:1177-2, SUSE-SU-2015:1181-1, SUSE-SU-2015:1181-2, SUSE-SU-2015:1182-2, SUSE-SU-2015:1183-1, SUSE-SU-2015:1183-2, SUSE-SU-2015:1184-1, SUSE-SU-2015:1184-2, SUSE-SU-2015:1185-1, SUSE-SU-2015:1268-1, SUSE-SU-2015:1268-2, SUSE-SU-2015:1269-1, SUSE-SU-2015:1581-1, SUSE-SU-2016:0224-1, SUSE-SU-2018:1768-1, TSB16728, USN-2624-1, USN-2625-1, USN-2656-1, USN-2656-2, VIGILANCE-VUL-16950, VN-2015-007.

Description de la vulnérabilité

L'algorithme Diffie-Hellman permet d'échanger des clés cryptographiques. La suite DHE_EXPORT utilise des nombres premiers de maximum 512 bits.

L'algorithme Diffie-Hellman est utilisé par TLS. Cependant, durant la négociation, un attaquant placé en Man-in-the-middle peut forcer TLS à utiliser DHE_EXPORT (même si des suites plus fortes sont disponibles).

Cette vulnérabilité peut ensuite être combinée avec VIGILANCE-VUL-16951.

Un attaquant, placé en Man-in-the-middle, peut donc forcer le client/serveur TLS à accepter un algorithme d'export faible, afin de plus facilement intercepter ou modifier les données échangées.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2014-8122

JBoss Weld : obtention d'information via Stale Thread State

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données dans Stale Thread State de JBoss Weld, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : RHEL, JBoss EAP par Red Hat.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : client internet.
Date création : 04/05/2015.
Références : CVE-2014-8122, RHSA-2015:0215-01, RHSA-2015:0216-01, RHSA-2015:0217-01, RHSA-2015:0218-01, RHSA-2015:0675-01, RHSA-2015:0773-01, RHSA-2015:0850-01, RHSA-2015:0851-01, RHSA-2015:0920-01, VIGILANCE-VUL-16804.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données dans Stale Thread State de JBoss Weld, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2014-7853

JBoss AS : obtention d'information via JacORB

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données dans JacORB de JBoss AS, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : RHEL, JBoss EAP par Red Hat, WildFly.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : client intranet.
Date création : 04/05/2015.
Références : CVE-2014-7853, RHSA-2015:0215-01, RHSA-2015:0216-01, RHSA-2015:0217-01, RHSA-2015:0218-01, RHSA-2015:0920-01, VIGILANCE-VUL-16803.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données dans JacORB de JBoss AS, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2014-7849

JBoss AS : accès en lecture et écriture via RBAC

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès de RBAC de JBoss AS, afin de lire ou modifier des données.
Produits concernés : RHEL, JBoss EAP par Red Hat, WildFly.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, création/modification de données, effacement de données.
Provenance : client intranet.
Date création : 04/05/2015.
Références : CVE-2014-7849, RHSA-2015:0215-01, RHSA-2015:0216-01, RHSA-2015:0217-01, RHSA-2015:0218-01, RHSA-2015:0920-01, VIGILANCE-VUL-16802.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès de RBAC de JBoss AS, afin de lire ou modifier des données.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2014-3490

JBoss RESTEasy : injection d'entité XML externe

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut transmettre des données XML illicites à JBoss RESTEasy, afin de lire un fichier, de scanner des sites, ou de mener un déni de service.
Produits concernés : Fedora, RESTEasy JBoss OpenSource, Oracle Communications, RHEL, JBoss EAP par Red Hat.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, déni de service du service.
Provenance : document.
Date création : 27/04/2015.
Références : 1107901, cpuoct2018, CVE-2014-3490, FEDORA-2014-16845, RHSA-2014:1011-01, RHSA-2014:1039-01, RHSA-2014:1040-01, RHSA-2014:1298-01, RHSA-2014:1904-01, RHSA-2015:0125-01, RHSA-2015:0234-01, RHSA-2015:0235-01, RHSA-2015:0675-01, RHSA-2015:0720-01, RHSA-2015:0765-01, RHSA-2015:1009, VIGILANCE-VUL-16714.

Description de la vulnérabilité

Les données XML peuvent contenir des entités externes (DTD) :
  <!ENTITY nom SYSTEM "fichier">
  <!ENTITY nom SYSTEM "http://serveur/fichier">
Un programme lisant ces données XML peut remplacer ces entités par les données provenant du fichier indiqué. Lorsque le programme utilise des données XML de provenance non sûre, ce comportement permet de :
 - lire le contenu de fichiers situés sur le serveur
 - scanner des sites web privés
 - mener un déni de service en ouvrant un fichier bloquant
Cette fonctionnalité doit donc être désactivée pour traiter des données XML de provenance non sûre.

Cependant, le parseur de JBoss RESTEasy autorise les entités externes.

Un attaquant peut donc transmettre des données XML illicites à JBoss RESTEasy, afin de lire un fichier, de scanner des sites, ou de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2014-0230

Apache Tomcat : déni de service via SwallowSize

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut uploader un fichier invalide sur Apache Tomcat, pour consommer des grandes quantités de mémoire, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : Tomcat, Debian, BIG-IP Hardware, TMOS, HP-UX, Oracle Communications, Solaris, RealPresence Collaboration Server, RealPresence Resource Manager, JBoss EAP par Red Hat, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : déni de service du serveur, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : client internet.
Date création : 10/04/2015.
Références : bulletinoct2015, c05054964, CERTFR-2015-AVI-204, cpujul2018, CVE-2014-0230, DSA-3530-1, HPSBUX03561, RHSA-2015:1621-01, RHSA-2015:1622-01, RHSA-2015:2659-01, RHSA-2015:2660-01, RHSA-2015:2661-01, RHSA-2016:0595-01, RHSA-2016:0596-01, RHSA-2016:0597-01, RHSA-2016:0599-01, SOL17123, USN-2654-1, USN-2655-1, VIGILANCE-VUL-16570.

Description de la vulnérabilité

Le produit Apache Tomcat dispose d'un service web, qui peut accepter l'upload de fichiers.

Cependant, lorsque le serveur Tomcat souhaite refuser un upload, il accepte tout de même de lire le fichier reçu sans imposer de limite.

Un attaquant peut donc uploader un fichier invalide sur Apache Tomcat, pour consommer des grandes quantités de mémoire, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)
Notre base de données contient d'autres bulletins. Vous pouvez utiliser un essai gratuit pour les consulter.

Consulter les informations sur RedHat JBoss EAP :