L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

Vulnérabilités informatiques de SLES

vulnérabilité informatique CVE-2019-13627

Libgcrypt : obtention d'information via ECDSA Timing Attack

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via ECDSA Timing Attack de Libgcrypt, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : GnuPG, SLES, Unix (plateforme) ~ non exhaustif.
Gravité : 1/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 30/08/2019.
Références : CVE-2019-13627, SUSE-SU-2019:2349-1, VIGILANCE-VUL-30205.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via ECDSA Timing Attack de Libgcrypt, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2019-14809

Go : obtention d'information via Net/url Authorization Bypass

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via Net/url Authorization Bypass de Go, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : Debian, openSUSE Leap, SLES.
Gravité : 1/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : document.
Date création : 19/08/2019.
Références : CVE-2019-14809, DSA-4503-1, openSUSE-SU-2019:2000-1, openSUSE-SU-2019:2056-1, openSUSE-SU-2019:2072-1, openSUSE-SU-2019:2085-1, SUSE-SU-2019:2213-1, SUSE-SU-2019:2214-1, VIGILANCE-VUL-30063.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via Net/url Authorization Bypass de Go, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2019-13454

ImageMagick : déni de service via RemoveDuplicateLayers

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une erreur fatale via RemoveDuplicateLayers() de ImageMagick, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : openSUSE Leap, SLES.
Gravité : 1/4.
Conséquences : déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Date création : 12/08/2019.
Références : CVE-2019-13454, openSUSE-SU-2019:1983-1, SUSE-SU-2019:2106-1, VIGILANCE-VUL-30015.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une erreur fatale via RemoveDuplicateLayers() de ImageMagick, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2018-20855

Noyau Linux : obtention d'information via create_qp_common

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut lire un fragment de la mémoire via create_qp_common() du noyau Linux, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : Linux, openSUSE Leap, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES.
Gravité : 1/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 07/08/2019.
Références : CERTFR-2019-AVI-376, CERTFR-2019-AVI-417, CERTFR-2019-AVI-418, CVE-2018-20855, openSUSE-SU-2019:1923-1, openSUSE-SU-2019:1924-1, SUSE-SU-2019:14157-1, SUSE-SU-2019:2068-1, SUSE-SU-2019:2069-1, SUSE-SU-2019:2070-1, SUSE-SU-2019:2071-1, SUSE-SU-2019:2072-1, SUSE-SU-2019:2262-1, SUSE-SU-2019:2263-1, SUSE-SU-2019:2299-1, VIGILANCE-VUL-29970.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant local peut lire un fragment de la mémoire via create_qp_common() du noyau Linux, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2019-1125

Intel 64-bit CPU : obtention d'information via SWAPGS

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut lire un fragment de la mémoire via SWAPGS de Intel 64-bit CPU, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : SNS, Arkoon FAST360, Debian, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, Linux, Windows 10, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 2016, Windows 2019, Windows 7, Windows 8, Windows (plateforme) ~ non exhaustif, Windows RT, NETASQ, OpenBSD, openSUSE Leap, RHEL, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Synology DSM, Synology DS***, Synology RS***, Ubuntu, Unix (plateforme) ~ non exhaustif.
Gravité : 1/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 07/08/2019.
Références : CERTFR-2019-AVI-375, CERTFR-2019-AVI-376, CERTFR-2019-AVI-381, CERTFR-2019-AVI-390, CERTFR-2019-AVI-391, CERTFR-2019-AVI-392, CERTFR-2019-AVI-417, CERTFR-2019-AVI-418, CERTFR-2019-AVI-428, CERTFR-2019-AVI-440, CVE-2019-1125, DLA-1884-1, DLA-1885-1, DSA-4495-1, DSA-4497-1, FEDORA-2019-6bda4c81f4, FEDORA-2019-e37c348348, K31085564, openSUSE-SU-2019:1923-1, openSUSE-SU-2019:1924-1, RHSA-2019:2405-01, RHSA-2019:2411-01, RHSA-2019:2473-01, RHSA-2019:2476-01, RHSA-2019:2600-01, RHSA-2019:2609-01, RHSA-2019:2695-01, RHSA-2019:2696-01, RHSA-2019:2730-01, SSA:2019-226-01, STORM-2019-007, SUSE-SU-2019:14157-1, SUSE-SU-2019:2068-1, SUSE-SU-2019:2069-1, SUSE-SU-2019:2070-1, SUSE-SU-2019:2071-1, SUSE-SU-2019:2072-1, SUSE-SU-2019:2073-1, SUSE-SU-2019:2262-1, SUSE-SU-2019:2263-1, SUSE-SU-2019:2299-1, SWAPGS, Synology-SA-19:32, USN-4093-1, USN-4094-1, USN-4095-1, USN-4095-2, USN-4096-1, VIGILANCE-VUL-29962.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant local peut lire un fragment de la mémoire via SWAPGS de Intel 64-bit CPU, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2019-10207

Noyau Linux : déni de service via Bluetooth hci_uart

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une erreur fatale via Bluetooth hci_uart() du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : Debian, Fedora, Linux, openSUSE Leap, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 1/4.
Conséquences : déni de service du serveur, déni de service du service.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 02/08/2019.
Références : CERTFR-2019-AVI-381, CERTFR-2019-AVI-392, CERTFR-2019-AVI-418, CERTFR-2019-AVI-419, CERTFR-2019-AVI-441, CVE-2019-10207, DLA-1884-1, DLA-1885-1, DSA-4495-1, DSA-4497-1, FEDORA-2019-7aecfe1c4b, openSUSE-SU-2019:1923-1, openSUSE-SU-2019:1924-1, SSA:2019-226-01, SUSE-SU-2019:2263-1, SUSE-SU-2019:2299-1, USN-4115-1, USN-4115-2, USN-4118-1, VIGILANCE-VUL-29937.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une erreur fatale via Bluetooth hci_uart() du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2019-14284

Noyau Linux : déni de service via setup_format_params

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une erreur fatale via setup_format_params() du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : Debian, Tivoli Storage Manager, Linux, openSUSE Leap, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 1/4.
Conséquences : déni de service du serveur.
Provenance : document.
Date création : 29/07/2019.
Références : CERTFR-2019-AVI-376, CERTFR-2019-AVI-381, CERTFR-2019-AVI-392, CERTFR-2019-AVI-417, CERTFR-2019-AVI-418, CERTFR-2019-AVI-419, CERTFR-2019-AVI-441, CVE-2019-14284, DLA-1884-1, DLA-1885-1, DSA-4495-1, DSA-4497-1, openSUSE-SU-2019:1923-1, openSUSE-SU-2019:1924-1, SSA:2019-226-01, SUSE-SU-2019:14157-1, SUSE-SU-2019:2068-1, SUSE-SU-2019:2069-1, SUSE-SU-2019:2070-1, SUSE-SU-2019:2071-1, SUSE-SU-2019:2072-1, SUSE-SU-2019:2073-1, SUSE-SU-2019:2262-1, SUSE-SU-2019:2263-1, SUSE-SU-2019:2299-1, USN-4114-1, USN-4115-1, USN-4115-2, USN-4116-1, USN-4117-1, USN-4118-1, VIGILANCE-VUL-29904.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une erreur fatale via setup_format_params() du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2019-14283

Noyau Linux : lecture de mémoire hors plage prévue via set_geometry

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide via set_geometry() du noyau Linux, afin de mener un déni de service, ou d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : Debian, Tivoli Storage Manager, Linux, openSUSE Leap, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 1/4.
Conséquences : lecture de données, déni de service du serveur.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 29/07/2019.
Références : CERTFR-2019-AVI-376, CERTFR-2019-AVI-381, CERTFR-2019-AVI-392, CERTFR-2019-AVI-417, CERTFR-2019-AVI-418, CERTFR-2019-AVI-419, CERTFR-2019-AVI-441, CVE-2019-14283, DLA-1884-1, DLA-1885-1, DSA-4495-1, DSA-4497-1, openSUSE-SU-2019:1923-1, openSUSE-SU-2019:1924-1, SSA:2019-226-01, SUSE-SU-2019:14157-1, SUSE-SU-2019:2068-1, SUSE-SU-2019:2069-1, SUSE-SU-2019:2070-1, SUSE-SU-2019:2071-1, SUSE-SU-2019:2072-1, SUSE-SU-2019:2073-1, SUSE-SU-2019:2262-1, SUSE-SU-2019:2263-1, SUSE-SU-2019:2299-1, USN-4114-1, USN-4115-1, USN-4115-2, USN-4116-1, USN-4117-1, USN-4118-1, VIGILANCE-VUL-29903.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide via set_geometry() du noyau Linux, afin de mener un déni de service, ou d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2019-13631

Noyau Linux : buffer overflow via parse_hid_report_descriptor

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow via parse_hid_report_descriptor() du noyau Linux, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : Debian, Fedora, Linux, openSUSE Leap, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 1/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, déni de service du serveur.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 26/07/2019.
Références : CERTFR-2019-AVI-376, CERTFR-2019-AVI-381, CERTFR-2019-AVI-392, CERTFR-2019-AVI-417, CERTFR-2019-AVI-418, CERTFR-2019-AVI-419, CERTFR-2019-AVI-441, CVE-2019-13631, DLA-1884-1, DLA-1885-1, DSA-4495-1, DSA-4497-1, FEDORA-2019-3dbfaeac73, FEDORA-2019-9d3fe6fd5b, openSUSE-SU-2019:1923-1, openSUSE-SU-2019:1924-1, RHBUG-1731000, SSA:2019-226-01, SUSE-SU-2019:14157-1, SUSE-SU-2019:2068-1, SUSE-SU-2019:2069-1, SUSE-SU-2019:2070-1, SUSE-SU-2019:2071-1, SUSE-SU-2019:2072-1, SUSE-SU-2019:2073-1, SUSE-SU-2019:2262-1, SUSE-SU-2019:2263-1, SUSE-SU-2019:2299-1, USN-4115-1, USN-4115-2, USN-4118-1, VIGILANCE-VUL-29889.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow via parse_hid_report_descriptor() du noyau Linux, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2019-13648

Noyau Linux : déni de service via Powerpc Hardware Transactional Memory

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une erreur fatale via Powerpc Hardware Transactional Memory du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : Debian, Fedora, Linux, openSUSE Leap, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 1/4.
Conséquences : déni de service du serveur.
Provenance : document.
Date création : 22/07/2019.
Références : CERTFR-2019-AVI-376, CERTFR-2019-AVI-381, CERTFR-2019-AVI-392, CERTFR-2019-AVI-418, CERTFR-2019-AVI-419, CERTFR-2019-AVI-441, CVE-2019-13648, DLA-1885-1, DSA-4495-1, DSA-4497-1, FEDORA-2019-7aecfe1c4b, openSUSE-SU-2019:1923-1, openSUSE-SU-2019:1924-1, SSA:2019-226-01, SUSE-SU-2019:2068-1, SUSE-SU-2019:2069-1, SUSE-SU-2019:2070-1, SUSE-SU-2019:2071-1, SUSE-SU-2019:2072-1, SUSE-SU-2019:2073-1, SUSE-SU-2019:2262-1, SUSE-SU-2019:2263-1, USN-4114-1, USN-4115-1, USN-4115-2, USN-4116-1, VIGILANCE-VUL-29846.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une erreur fatale via Powerpc Hardware Transactional Memory du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)
Notre base de données contient d'autres bulletins. Vous pouvez utiliser un essai gratuit pour les consulter.

Consulter les informations sur SLES :