L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

Vulnérabilités informatiques de StormShield

vulnérabilité CVE-2014-3567

OpenSSL : fuite mémoire via Session Ticket

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut utiliser un ticket de session illicite, pour provoquer une fuite mémoire dans OpenSSL, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : StormShield, ProxyAV, ProxySG par Blue Coat, SGOS par Blue Coat, Debian, BIG-IP Hardware, TMOS, FreeBSD, hMailServer, ProCurve Switch, HP Switch, HP-UX, AIX, Tivoli Workload Scheduler, MBS, McAfee Email and Web Security, McAfee Email Gateway, ePO, VirusScan, McAfee Web Gateway, NetBSD, OpenBSD, OpenSSL, openSUSE, openSUSE Leap, Solaris, Puppet, RHEL, Slackware, Splunk Enterprise, stunnel, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu, ESXi, vCenter Server, VMware vSphere, VMware vSphere Hypervisor.
Gravité : 2/4.
Conséquences : déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : client internet.
Confiance : confirmé par l'éditeur (5/5).
Date création : 15/10/2014.
Références : 1691140, 1696383, c04492722, c04616259, CERTFR-2014-AVI-435, CERTFR-2014-AVI-509, CERTFR-2015-AVI-024, CERTFR-2016-AVI-303, CTX216642, CVE-2014-3567, DSA-3053-1, ESXi500-201502001, ESXi500-201502101-SG, ESXi510-201503001, ESXi510-201503001-SG, ESXi510-201503101-SG, ESXi550-201501001, ESXi550-201501101-SG, FreeBSD-SA-14:23.openssl, HPSBHF03300, HPSBUX03162, MDVSA-2014:203, MDVSA-2015:062, NetBSD-SA2014-015, openSUSE-SU-2014:1331-1, openSUSE-SU-2014:1426-1, openSUSE-SU-2016:0640-1, RHSA-2014:1652-01, RHSA-2014:1653-01, RHSA-2014:1692-01, RHSA-2015:0126-01, SA87, SB10091, SOL15723, SP-CAAANST, SPL-91947, SPL-91948, SSA:2014-288-01, SSRT101767, STORM-2014-003, SUSE-SU-2014:1357-1, SUSE-SU-2014:1361-1, SUSE-SU-2014:1386-1, SUSE-SU-2014:1387-1, SUSE-SU-2014:1387-2, SUSE-SU-2014:1409-1, USN-2385-1, VIGILANCE-VUL-15490, VMSA-2015-0001, VMSA-2015-0001.1, VMSA-2015-0001.2.

Description de la vulnérabilité

Le produit OpenSSL implémente un client/serveur SSL/TLS/DTLS.

Lorsqu'un serveur reçoit un ticket de session, il le vérifie. Cependant, si ce ticket est invalide, la mémoire allouée pour le traiter n'est jamais libérée.

Un attaquant peut donc utiliser un ticket de session illicite, pour provoquer une fuite mémoire dans OpenSSL, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet.... (Essai gratuit)
Notre base de données contient d'autres bulletins. Vous pouvez utiliser un essai gratuit pour les consulter.