L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

Vulnérabilités informatiques de Thunderbird

avis de vulnérabilité CVE-2017-7753 CVE-2017-7779 CVE-2017-7780

Firefox, Thunderbird : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Firefox et Thunderbird.
Produits concernés : Debian, Fedora, Firefox, SeaMonkey, Thunderbird, openSUSE Leap, Solaris, RHEL, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, déni de service du client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 29.
Date création : 09/08/2017.
Références : bulletinjul2017, CERTFR-2017-AVI-256, CERTFR-2017-AVI-271, CVE-2017-7753, CVE-2017-7779, CVE-2017-7780, CVE-2017-7781, CVE-2017-7782, CVE-2017-7783, CVE-2017-7784, CVE-2017-7785, CVE-2017-7786, CVE-2017-7787, CVE-2017-7788, CVE-2017-7789, CVE-2017-7790, CVE-2017-7791, CVE-2017-7792, CVE-2017-7794, CVE-2017-7796, CVE-2017-7797, CVE-2017-7798, CVE-2017-7799, CVE-2017-7800, CVE-2017-7801, CVE-2017-7802, CVE-2017-7803, CVE-2017-7804, CVE-2017-7806, CVE-2017-7807, CVE-2017-7808, CVE-2017-7809, DLA-1053-1, DLA-1087-1, DLA-1087-2, DSA-3928-1, DSA-3928-2, DSA-3968-1, FEDORA-2017-0dfa70ae35, FEDORA-2017-3df020e756, FEDORA-2017-bdd0b565ef, MFSA-2017-18, MFSA-2017-19, MFSA-2017-20, openSUSE-SU-2017:2151-1, openSUSE-SU-2017:2209-1, RHSA-2017:2456-01, RHSA-2017:2534-01, SSA:2017-221-02, SUSE-SU-2017:2302-1, SUSE-SU-2017:2589-1, USN-3391-1, USN-3391-2, USN-3391-3, USN-3416-1, VIGILANCE-VUL-23484.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Firefox et Thunderbird.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2017-5470 CVE-2017-5471 CVE-2017-5472

Mozilla Firefox, Thunderbird : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Mozilla Firefox et Thunderbird.
Produits concernés : Debian, Fedora, Firefox, SeaMonkey, Thunderbird, openSUSE Leap, Solaris, RHEL, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits client, lecture de données, création/modification de données, déni de service du client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 31.
Date création : 14/06/2017.
Références : bulletinjul2017, CERTFR-2017-AVI-174, CERTFR-2017-AVI-182, CVE-2017-5470, CVE-2017-5471, CVE-2017-5472, CVE-2017-7749, CVE-2017-7750, CVE-2017-7751, CVE-2017-7752, CVE-2017-7754, CVE-2017-7755, CVE-2017-7756, CVE-2017-7757, CVE-2017-7758, CVE-2017-7759, CVE-2017-7760, CVE-2017-7761, CVE-2017-7762, CVE-2017-7763, CVE-2017-7764, CVE-2017-7765, CVE-2017-7766, CVE-2017-7767, CVE-2017-7768, CVE-2017-7770, CVE-2017-7771, CVE-2017-7772, CVE-2017-7773, CVE-2017-7774, CVE-2017-7775, CVE-2017-7776, CVE-2017-7777, CVE-2017-7778, DLA-1007-1, DLA-1013-1, DLA-1086-1, DLA-991-1, DSA-3881-1, DSA-3894-1, DSA-3918-1, DSA-3921-1, FEDORA-2017-1dfdb04d62, FEDORA-2017-1f016389a7, FEDORA-2017-391ac5097a, FEDORA-2017-74999f2a23, FEDORA-2017-87aa9db27f, MFSA-2017-15, MFSA-2017-16, MFSA-2017-17, openSUSE-SU-2017:1579-1, openSUSE-SU-2017:1620-1, RHSA-2017:1440-01, RHSA-2017:1561-01, RHSA-2017:1793-01, RHSA-2018:2112-01, RHSA-2018:2113-01, SSA:2017-165-02, SUSE-SU-2017:1669-1, SUSE-SU-2017:2235-1, USN-3315-1, USN-3321-1, USN-3398-1, VIGILANCE-VUL-22969.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Mozilla Firefox et Thunderbird.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2017-5429 CVE-2017-5430 CVE-2017-5432

Firefox : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Firefox.
Produits concernés : Debian, Fedora, Firefox, SeaMonkey, Thunderbird, openSUSE Leap, RHEL, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, création/modification de données, déni de service du client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 36.
Date création : 20/04/2017.
Dates révisions : 04/05/2017, 29/05/2017.
Références : 1160, CERTFR-2017-AVI-126, CERTFR-2017-AVI-134, CVE-2017-5429, CVE-2017-5430, CVE-2017-5432, CVE-2017-5433, CVE-2017-5434, CVE-2017-5435, CVE-2017-5437-REJECT, CVE-2017-5438, CVE-2017-5439, CVE-2017-5440, CVE-2017-5441, CVE-2017-5442, CVE-2017-5443, CVE-2017-5444, CVE-2017-5445, CVE-2017-5446, CVE-2017-5447, CVE-2017-5448, CVE-2017-5449, CVE-2017-5450, CVE-2017-5451, CVE-2017-5452, CVE-2017-5453, CVE-2017-5454, CVE-2017-5455, CVE-2017-5456, CVE-2017-5458, CVE-2017-5459, CVE-2017-5460, CVE-2017-5463, CVE-2017-5464, CVE-2017-5465, CVE-2017-5466, CVE-2017-5467, CVE-2017-5468, CVE-2017-5469, DLA-906-1, DSA-3831-1, FEDORA-2017-31c64a0bbf, FEDORA-2017-82265ed89e, FEDORA-2017-87e23bcc34, MFSA-2017-10, MFSA-2017-11, MFSA-2017-12, MFSA-2017-13, openSUSE-SU-2017:1099-1, openSUSE-SU-2017:1196-1, openSUSE-SU-2017:1268-1, RHSA-2017:1104-01, RHSA-2017:1106-01, RHSA-2017:1201-01, SSA:2017-112-01, SSA:2017-114-01, SUSE-SU-2017:1175-1, SUSE-SU-2017:1248-1, SUSE-SU-2017:1669-1, SUSE-SU-2017:2235-1, USN-3260-1, USN-3260-2, USN-3278-1, VIGILANCE-VUL-22504, ZDI-17-320.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Firefox.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2016-5824

libical : utilisation de mémoire libérée via ICS File

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via ICS File de libical, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : Debian, Thunderbird, openSUSE Leap, Solaris, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Date création : 29/05/2017.
Références : bulletinjul2017, CVE-2016-5824, DLA-959-1, MFSA-2019-03, openSUSE-SU-2017:2002-1, openSUSE-SU-2019:0182-1, openSUSE-SU-2019:0249-1, openSUSE-SU-2019:0251-1, RHSA-2019:0269-01, RHSA-2019:0270-01, SUSE-SU-2019:0338-1, USN-3897-1, VIGILANCE-VUL-22829.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via ICS File de libical, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2017-5436

Graphite : corruption de mémoire via Font

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via une police illicite lue par Graphite, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : Debian, Fedora, Firefox, Thunderbird, openSUSE Leap, RHEL, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Date création : 03/05/2017.
Références : CERTFR-2017-AVI-134, CVE-2017-5436, DLA-906-1, DSA-3831-1, FEDORA-2017-31c64a0bbf, FEDORA-2017-82265ed89e, FEDORA-2017-87e23bcc34, MFSA-2017-10, MFSA-2017-11, MFSA-2017-12, MFSA-2017-13, openSUSE-SU-2017:1099-1, openSUSE-SU-2017:1196-1, openSUSE-SU-2017:1268-1, openSUSE-SU-2017:1273-1, RHSA-2017:1104-01, RHSA-2017:1106-01, RHSA-2017:1201-01, SSA:2017-112-01, SSA:2017-114-01, SUSE-SU-2017:1149-1, SUSE-SU-2017:1175-1, SUSE-SU-2017:1248-1, SUSE-SU-2017:1669-1, SUSE-SU-2017:2235-1, USN-3260-1, USN-3260-2, USN-3278-1, VIGILANCE-VUL-22628.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via une police illicite lue par Graphite, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique CVE-2017-5461 CVE-2017-5462

Mozilla NSS : deux vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Mozilla NSS.
Produits concernés : Blue Coat CAS, Debian, Fedora, Firefox, NSS, Thunderbird, openSUSE Leap, Oracle Communications, Oracle Directory Server, Oracle Directory Services Plus, Oracle Fusion Middleware, Oracle Identity Management, Oracle iPlanet Web Server, Solaris, Tuxedo, WebLogic, Oracle Web Tier, RHEL, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Symantec Content Analysis, Ubuntu.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 20/04/2017.
Références : bulletinapr2017, bulletinjan2019, CERTFR-2017-AVI-126, CERTFR-2017-AVI-134, cpujan2018, cpuoct2017, CVE-2017-5461, CVE-2017-5462, DLA-906-1, DLA-946-1, DSA-3831-1, DSA-3872-1, FEDORA-2017-31c64a0bbf, FEDORA-2017-82265ed89e, FEDORA-2017-87e23bcc34, FEDORA-2017-9042085060, MFSA-2017-10, MFSA-2017-11, MFSA-2017-12, MFSA-2017-13, openSUSE-SU-2017:1099-1, openSUSE-SU-2017:1196-1, openSUSE-SU-2017:1268-1, RHSA-2017:1100-01, RHSA-2017:1101-01, RHSA-2017:1102-01, RHSA-2017:1103-01, SA150, SSA:2017-112-01, SSA:2017-114-01, SUSE-SU-2017:1175-1, SUSE-SU-2017:1248-1, SUSE-SU-2017:1669-1, SUSE-SU-2017:2235-1, USN-3260-1, USN-3260-2, USN-3270-1, USN-3278-1, USN-3372-1, VIGILANCE-VUL-22505.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Mozilla NSS.

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow via Base64 Decoding, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2017-5461]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via DRBG Number Generation, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2017-5462]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2017-5398 CVE-2017-5399 CVE-2017-5400

Mozilla Firefox, Thunderbird : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Mozilla Firefox et Thunderbird.
Produits concernés : Debian, Fedora, Firefox, SeaMonkey, Thunderbird, NetBSD, openSUSE Leap, Solaris, RHEL, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, lecture de données, déni de service du client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 27.
Date création : 08/03/2017.
Date révision : 21/03/2017.
Références : 1130, bulletinapr2017, bulletinjul2017, CERTFR-2017-AVI-068, CERTFR-2017-AVI-069, CVE-2017-5398, CVE-2017-5399, CVE-2017-5400, CVE-2017-5401, CVE-2017-5402, CVE-2017-5403, CVE-2017-5404, CVE-2017-5405, CVE-2017-5406, CVE-2017-5407, CVE-2017-5408, CVE-2017-5409, CVE-2017-5410, CVE-2017-5411, CVE-2017-5412, CVE-2017-5413, CVE-2017-5414, CVE-2017-5415, CVE-2017-5416, CVE-2017-5417, CVE-2017-5418, CVE-2017-5419, CVE-2017-5420, CVE-2017-5421, CVE-2017-5422, CVE-2017-5425, CVE-2017-5426, CVE-2017-5427, DLA-852-1, DLA-896-1, DSA-3805-1, DSA-3832-1, FEDORA-2017-bb459964ce, FEDORA-2017-e63f2f0d11, FEDORA-2017-f3484d64d2, FEDORA-2017-fce0c6fd46, MFSA-2017-05, MFSA-2017-06, MFSA-2017-07, MFSA-2017-09, openSUSE-SU-2017:0687-1, openSUSE-SU-2017:0688-1, openSUSE-SU-2017:0690-1, openSUSE-SU-2017:1196-1, openSUSE-SU-2017:1268-1, RHSA-2017:0459-01, RHSA-2017:0461-01, RHSA-2017:0498-01, SSA:2017-066-01, SSA:2017-066-02, SUSE-SU-2017:0714-1, SUSE-SU-2017:0732-1, USN-3216-1, USN-3216-2, USN-3233-1, VIGILANCE-VUL-22039.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Mozilla Firefox et Thunderbird.

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via asm.js, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:3/4; CVE-2017-5400]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via ErrorResult, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2017-5401]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via FontFace, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2017-5402]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via addRange, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2017-5403]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via Selection Ranges, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; 1130, CVE-2017-5404]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via Skia, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:2/4; CVE-2017-5406]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via SVG Filters, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:3/4; CVE-2017-5407]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via JavaScript Garbage Collection Incremental Sweeping, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2017-5410]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via libGLES, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2017-5409, CVE-2017-5411]

Un attaquant peut contourner la vérification de l'origine via Video Captions, afin d'accéder aux données de la victime. [grav:2/4; CVE-2017-5408]

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide via SVG Filters, afin de mener un déni de service, ou d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2017-5412]

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide via Bidirectional Layout, afin de mener un déni de service, ou d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2017-5413]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via Bidirectional Layout, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2017-5414]

Un attaquant peut altérer l'affichage via Blob URL, afin de tromper la victime. [grav:2/4; CVE-2017-5415, CVE-2017-5416]

Un attaquant peut forcer le déréférencement d'un pointeur NULL via HttpChannel, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2017-5416]

Un attaquant peut altérer l'affichage via URL drag-and-drop, afin de tromper la victime. [grav:2/4; CVE-2017-5417]

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux fichiers via Gecko Media Plugin, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2017-5425]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via Gecko Media Plugin seccomp-bpf, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2017-5426]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via chrome.manifest, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2017-5427]

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide via HTTP Digest Authorization, afin de mener un déni de service, ou d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2017-5418]

Un attaquant peut provoquer une erreur fatale via Authentication Prompts, afin de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2017-5419]

Un attaquant peut altérer l'affichage via Javascript URLs, afin de tromper la victime. [grav:1/4; CVE-2017-5420]

Un attaquant peut provoquer une erreur fatale via FTP Response Codes, afin de mener un déni de service. [grav:1/4; CVE-2017-5405]

Un attaquant peut altérer l'affichage via Print preview, afin de tromper la victime. [grav:2/4; CVE-2017-5421]

Un attaquant peut provoquer une erreur fatale via view-source, afin de mener un déni de service. [grav:1/4; CVE-2017-5422]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2017-5399]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2017-5398]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2016-10195 CVE-2016-10196 CVE-2016-10197

libevent : trois vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de libevent.
Produits concernés : Debian, Fedora, Firefox, Thunderbird, openSUSE Leap, Oracle Fusion Middleware, Oracle Identity Management, Oracle OIT, Solaris, Tuxedo, WebLogic, pfSense, RHEL, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, déni de service du service.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 6.
Date création : 15/02/2017.
Références : bulletinjul2018, CERTFR-2017-AVI-134, cpujul2017, CVE-2016-10195, CVE-2016-10196, CVE-2016-10197, CVE-2017-10195-ERROR, CVE-2017-10196-ERROR, CVE-2017-10197-ERROR, DLA-824-1, DSA-3789-1, FEDORA-2017-31c64a0bbf, FEDORA-2017-82265ed89e, FEDORA-2017-87e23bcc34, MFSA-2017-10, MFSA-2017-11, MFSA-2017-12, MFSA-2017-13, openSUSE-SU-2018:0220-1, RHSA-2017:1201-01, SSA:2017-112-01, SUSE-SU-2017:1669-1, SUSE-SU-2017:2235-1, USN-3228-1, USN-3278-1, VIGILANCE-VUL-21846.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de libevent.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2017-5373 CVE-2017-5374 CVE-2017-5375

Mozilla Firefox, Thunderbird : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Mozilla Firefox.
Produits concernés : Debian, Fedora, Firefox, SeaMonkey, Thunderbird, NetBSD, openSUSE Leap, RHEL, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, accès/droits client, création/modification de données, déni de service du client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 24.
Date création : 24/01/2017.
Date révision : 25/01/2017.
Références : CERTFR-2017-AVI-029, CERTFR-2017-AVI-033, CVE-2017-5373, CVE-2017-5374, CVE-2017-5375, CVE-2017-5376, CVE-2017-5377, CVE-2017-5378, CVE-2017-5379, CVE-2017-5380, CVE-2017-5381, CVE-2017-5382, CVE-2017-5383, CVE-2017-5384, CVE-2017-5385, CVE-2017-5386, CVE-2017-5387, CVE-2017-5388, CVE-2017-5389, CVE-2017-5390, CVE-2017-5391, CVE-2017-5392, CVE-2017-5393, CVE-2017-5394, CVE-2017-5395, CVE-2017-5396, DLA-800-1, DLA-896-1, DSA-3771-1, DSA-3832-1, FEDORA-2017-48e59edf94, FEDORA-2017-5df7a4018c, FEDORA-2017-c419dfe8c7, FEDORA-2017-cd5d8cac23, FEDORA-2017-e4e6928969, MFSA-2017-01, MFSA-2017-02, MFSA-2017-03, openSUSE-SU-2017:0354-1, openSUSE-SU-2017:0357-1, openSUSE-SU-2017:0358-1, RHSA-2017:0190-01, RHSA-2017:0238-01, SSA:2017-023-01, SSA:2017-026-01, SSA:2017-202-01, SUSE-SU-2017:0426-1, SUSE-SU-2017:0427-1, USN-3165-1, USN-3175-1, USN-3175-2, VIGILANCE-VUL-21666.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Mozilla Firefox.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2016-9080 CVE-2016-9893 CVE-2016-9894

Mozilla Firefox, Thunderbird : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Mozilla Firefox.
Produits concernés : Debian, Fedora, Firefox, SeaMonkey, Thunderbird, NetBSD, openSUSE, openSUSE Leap, Solaris, RHEL, Slackware, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, accès/droits client, lecture de données, déni de service du client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 14.
Date création : 14/12/2016.
Références : bulletinjan2017, CERTFR-2016-AVI-412, CERTFR-2016-AVI-431, CVE-2016-9080, CVE-2016-9893, CVE-2016-9894, CVE-2016-9895, CVE-2016-9896, CVE-2016-9897, CVE-2016-9898, CVE-2016-9899, CVE-2016-9900, CVE-2016-9901, CVE-2016-9902, CVE-2016-9903, CVE-2016-9904, CVE-2016-9905, DLA-743-1, DLA-782-1, DSA-3734-1, DSA-3757-1, FEDORA-2016-2bca1021a3, FEDORA-2016-55f912fcdc, FEDORA-2016-85eae56259, FEDORA-2016-bd94ef48c8, FEDORA-2016-f115a880a6, FEDORA-2017-7af4c910c2, FEDORA-2017-7c870ccc88, MFSA-2016-94, MFSA-2016-95, MFSA-2016-96, openSUSE-SU-2016:3184-1, openSUSE-SU-2016:3307-1, openSUSE-SU-2016:3308-1, openSUSE-SU-2016:3310-1, openSUSE-SU-2017:0026-1, RHSA-2016:2946-01, RHSA-2016:2973-01, SSA:2016-348-01, SSA:2016-365-02, SSA:2016-365-03, SUSE-SU-2016:3210-1, SUSE-SU-2016:3222-1, SUSE-SU-2016:3223-1, USN-3155-1, USN-3165-1, VIGILANCE-VUL-21369.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Mozilla Firefox.

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow via SkiaGL, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-9894]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via l'interface DOM, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-9899]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via un élément "marquee", afin d'élever ses privilèges. [grav:3/4; CVE-2016-9895]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via WebVR, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-9896]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via libGLES, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-9897]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via DOM, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-9898]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via des URLs de type "data", afin d'élever ses privilèges. [grav:3/4; CVE-2016-9900]

Un attaquant peut contourner la vérification de l'origine via un chronométrage, afin d'accéder aux données de la victime. [grav:2/4; CVE-2016-9904]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via le service Pocket, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2016-9901]

Un attaquant peut contourner la vérification de l'origine via l'extension Pocket, afin d'accéder aux données de la victime. [grav:2/4; CVE-2016-9902]

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting via SDK, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web. [grav:2/4; CVE-2016-9903]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-9080]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-9893]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow via EnumerateSubDocuments, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2016-9905]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)
Notre base de données contient d'autres bulletins. Vous pouvez utiliser un essai gratuit pour les consulter.

Consulter les informations sur Thunderbird :