L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

Vulnérabilités informatiques de VMware vSphere

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2017-5753 CVE-2018-3693

Processeurs : lecture mémoire via Spectre Bounds Check

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut accéder à la mémoire du noyau, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : SNS, iOS par Apple, Mac OS X, Blue Coat CAS, Cisco ASR, Cisco Catalyst, Nexus par Cisco, NX-OS, Cisco Router, Cisco UCS, XenServer, Debian, ConnectPort TSx, Avamar, ExtremeXOS, Summit, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, FortiAnalyzer, FortiGate, FortiManager, FortiOS, FreeBSD, Android OS, Chrome, AIX, IBM i, QRadar SIEM, Juniper J-Series, Junos OS, Junos Space, NSMXpress, Linux, McAfee Email Gateway, McAfee NSM, McAfee NTBA, McAfee Web Gateway, Meinberg NTP Server, Edge, IE, SQL Server, Windows 10, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 2016, Windows 7, Windows 8, Windows (plateforme) ~ non exhaustif, Windows RT, Firefox, openSUSE Leap, Opera, Oracle Communications, Solaris, RealPresence Collaboration Server, RealPresence Distributed Media Application, RealPresence Resource Manager, RHEL, SIMATIC, Sonus SBC, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Symantec Content Analysis, Synology DSM, Synology DS***, Synology RS***, Ubuntu, Unix (plateforme) ~ non exhaustif, ESXi, vCenter Server, VMware vSphere, VMware vSphere Hypervisor, VMware Workstation, Xen.
Gravité : 1/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : shell utilisateur.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 05/01/2018.
Date révision : 21/02/2018.
Références : 2016636, 519675, ADV180002, bulletinjan2018, bulletinjul2018, CERTFR-2018-AVI-004, CERTFR-2018-AVI-005, CERTFR-2018-AVI-006, CERTFR-2018-AVI-008, CERTFR-2018-AVI-009, CERTFR-2018-AVI-012, CERTFR-2018-AVI-013, CERTFR-2018-AVI-014, CERTFR-2018-AVI-016, CERTFR-2018-AVI-027, CERTFR-2018-AVI-029, CERTFR-2018-AVI-032, CERTFR-2018-AVI-048, CERTFR-2018-AVI-049, CERTFR-2018-AVI-077, CERTFR-2018-AVI-079, CERTFR-2018-AVI-094, CERTFR-2018-AVI-114, CERTFR-2018-AVI-124, CERTFR-2018-AVI-134, CERTFR-2018-AVI-208, CERTFR-2018-AVI-256, CERTFR-2018-AVI-365, CERTFR-2018-AVI-584, CERTFR-2019-AVI-042, CERTFR-2019-AVI-052, CERTFR-2019-AVI-131, CERTFR-2019-AVI-242, CERTFR-2019-AVI-361, cisco-sa-20180104-cpusidechannel, cpuapr2018, cpuapr2019, CTX231390, CTX231399, CVE-2017-5753, CVE-2018-3693, DLA-1422-1, DLA-1422-2, DLA-1423-1, DLA-1424-1, DLA-1434-1, DLA-1731-1, DLA-1731-2, DSA-2018-049, DSA-4187-1, DSA-4188-1, FEDORA-2018-21a7ad920c, FEDORA-2018-276558ff6f, FEDORA-2018-6b319763ab, FEDORA-2018-7e17849364, FEDORA-2018-e6fe35524d, FEDORA-2018-fb582aabcc, FG-IR-18-002, HT208397, HT208401, ibm10742755, INTEL-OSS-10002, JSA10842, JSA10873, JSA10917, K91229003, MBGSA-1801, MFSA-2018-01, N1022433, nas8N1022433, openSUSE-SU-2018:0022-1, openSUSE-SU-2018:0023-1, openSUSE-SU-2018:0326-1, openSUSE-SU-2018:0459-1, openSUSE-SU-2018:1623-1, openSUSE-SU-2018:2119-1, RHSA-2018:0007-01, RHSA-2018:0008-01, RHSA-2018:0009-01, RHSA-2018:0010-01, RHSA-2018:0011-01, RHSA-2018:0012-01, RHSA-2018:0013-01, RHSA-2018:0014-01, RHSA-2018:0015-01, RHSA-2018:0016-01, RHSA-2018:0017-01, RHSA-2018:0018-01, RHSA-2018:0020-01, RHSA-2018:0021-01, RHSA-2018:0022-01, RHSA-2018:0023-01, RHSA-2018:0024-01, RHSA-2018:0025-01, RHSA-2018:0026-01, RHSA-2018:0027-01, RHSA-2018:0028-01, RHSA-2018:0029-01, RHSA-2018:0030-01, RHSA-2018:0031-01, RHSA-2018:0032-01, RHSA-2018:0034-01, RHSA-2018:0035-01, RHSA-2018:0036-01, RHSA-2018:0037-01, RHSA-2018:0038-01, RHSA-2018:0039-01, RHSA-2018:0040-01, RHSA-2018:0053-01, RHSA-2018:0093-01, RHSA-2018:0094-01, RHSA-2018:0103-01, RHSA-2018:0104-01, RHSA-2018:0105-01, RHSA-2018:0106-01, RHSA-2018:0107-01, RHSA-2018:0108-01, RHSA-2018:0109-01, RHSA-2018:0110-01, RHSA-2018:0111-01, RHSA-2018:0112-01, RHSA-2018:0182-01, RHSA-2018:0292-01, RHSA-2018:0464-01, RHSA-2018:0496-01, RHSA-2018:0512-01, RHSA-2018:1129-01, RHSA-2018:1196-01, RHSA-2019:1946-01, SA161, SB10226, Spectre, spectre_meltdown_advisory, SSA-168644, SSA-505225, STORM-2018-001, SUSE-SU-2018:0011-1, SUSE-SU-2018:0012-1, SUSE-SU-2018:0031-1, SUSE-SU-2018:0040-1, SUSE-SU-2018:0069-1, SUSE-SU-2018:0113-1, SUSE-SU-2018:0114-1, SUSE-SU-2018:0115-1, SUSE-SU-2018:0131-1, SUSE-SU-2018:0171-1, SUSE-SU-2018:0219-1, SUSE-SU-2018:0438-1, SUSE-SU-2018:0472-1, SUSE-SU-2018:0601-1, SUSE-SU-2018:0609-1, SUSE-SU-2018:0638-1, SUSE-SU-2018:0678-1, SUSE-SU-2018:0909-1, SUSE-SU-2018:1368-1, SUSE-SU-2018:1376-1, SUSE-SU-2018:1603-1, SUSE-SU-2018:1658-1, SUSE-SU-2018:1699-1, SUSE-SU-2018:2150-1, SUSE-SU-2018:2528-1, SUSE-SU-2019:0222-1, SUSE-SU-2019:0765-1, SUSE-SU-2019:1550-1, Synology-SA-18:01, USN-3516-1, USN-3521-1, USN-3530-1, USN-3541-1, USN-3541-2, USN-3542-1, USN-3542-2, USN-3549-1, USN-3580-1, USN-3597-1, USN-3597-2, VIGILANCE-VUL-24948, VMSA-2018-0002, VMSA-2018-0004, VMSA-2018-0004.2, VMSA-2018-0004.3, VMSA-2018-0007, VN-2018-001, VN-2018-002, VU#584653, XSA-254.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant local peut mesurer les performances de son processus pour obtenir des informations sur le contenu des données manipulés par le processeur.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2017-5715

Processeurs : lecture mémoire via Spectre Branch Target

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut mesurer les performances de son processus pour obtenir des informations sur le contenu des données manipulés par le processeur.
Produits concernés : SNS, iOS par Apple, Mac OS X, Blue Coat CAS, Cisco ASR, Cisco Catalyst, Nexus par Cisco, NX-OS, Cisco Router, Cisco UCS, XenServer, Debian, ConnectPort TSx, Avamar, ExtremeXOS, Summit, BIG-IP Hardware, TMOS, Fedora, FortiAnalyzer, FortiGate, FortiManager, FortiOS, FreeBSD, Android OS, Chrome, AIX, IBM i, QRadar SIEM, Juniper J-Series, Junos OS, Junos Space, NSMXpress, Linux, McAfee Email Gateway, McAfee NSM, McAfee NTBA, McAfee Web Gateway, Meinberg NTP Server, Edge, IE, SQL Server, Windows 10, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 2016, Windows 7, Windows 8, Windows (plateforme) ~ non exhaustif, Windows RT, Firefox, openSUSE Leap, Opera, Oracle Communications, WebLogic, pfSense, RealPresence Collaboration Server, RealPresence Distributed Media Application, RealPresence Resource Manager, RHEL, SIMATIC, Slackware, Sonus SBC, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Symantec Content Analysis, Synology DSM, Synology DS***, Synology RS***, Ubuntu, Unix (plateforme) ~ non exhaustif, ESXi, VMware vSphere, VMware vSphere Hypervisor, VMware Workstation, Xen.
Gravité : 1/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 05/01/2018.
Date révision : 07/02/2018.
Références : 2016636, 519675, ADV180002, CERTFR-2018-AVI-004, CERTFR-2018-AVI-005, CERTFR-2018-AVI-006, CERTFR-2018-AVI-008, CERTFR-2018-AVI-009, CERTFR-2018-AVI-012, CERTFR-2018-AVI-013, CERTFR-2018-AVI-014, CERTFR-2018-AVI-016, CERTFR-2018-AVI-028, CERTFR-2018-AVI-029, CERTFR-2018-AVI-030, CERTFR-2018-AVI-032, CERTFR-2018-AVI-040, CERTFR-2018-AVI-048, CERTFR-2018-AVI-049, CERTFR-2018-AVI-075, CERTFR-2018-AVI-079, CERTFR-2018-AVI-080, CERTFR-2018-AVI-083, CERTFR-2018-AVI-094, CERTFR-2018-AVI-104, CERTFR-2018-AVI-118, CERTFR-2018-AVI-119, CERTFR-2018-AVI-124, CERTFR-2018-AVI-134, CERTFR-2018-AVI-161, CERTFR-2018-AVI-170, CERTFR-2018-AVI-196, CERTFR-2018-AVI-206, CERTFR-2018-AVI-208, CERTFR-2018-AVI-256, CERTFR-2019-AVI-242, cisco-sa-20180104-cpusidechannel, cpujul2019, CTX231390, CTX231399, CVE-2017-5715, DLA-1349-1, DLA-1362-1, DLA-1369-1, DLA-1422-1, DLA-1422-2, DLA-1497-1, DLA-1506-1, DSA-2018-049, DSA-4120-1, DSA-4120-2, DSA-4179-1, DSA-4187-1, DSA-4188-1, DSA-4213-1, FEDORA-2018-21a7ad920c, FEDORA-2018-276558ff6f, FEDORA-2018-6b319763ab, FEDORA-2018-7e17849364, FEDORA-2018-e6fe35524d, FEDORA-2018-fb582aabcc, FG-IR-18-002, FreeBSD-SA-18:03.speculative_execution, HT208397, HT208401, JSA10842, JSA10873, K91229003, LSN-0035-1, MBGSA-1801, MFSA-2018-01, N1022433, nas8N1022433, openSUSE-SU-2018:0013-1, openSUSE-SU-2018:0022-1, openSUSE-SU-2018:0023-1, openSUSE-SU-2018:0026-1, openSUSE-SU-2018:0030-1, openSUSE-SU-2018:0059-1, openSUSE-SU-2018:0066-1, openSUSE-SU-2018:0187-1, openSUSE-SU-2018:0326-1, openSUSE-SU-2018:0408-1, openSUSE-SU-2018:0459-1, openSUSE-SU-2018:0710-1, openSUSE-SU-2018:0745-1, openSUSE-SU-2018:0780-1, openSUSE-SU-2018:0939-1, openSUSE-SU-2018:1502-1, openSUSE-SU-2018:1623-1, openSUSE-SU-2018:1631-1, openSUSE-SU-2018:2119-1, openSUSE-SU-2018:2237-1, openSUSE-SU-2018:2524-1, RHSA-2018:0007-01, RHSA-2018:0008-01, RHSA-2018:0009-01, RHSA-2018:0010-01, RHSA-2018:0011-01, RHSA-2018:0012-01, RHSA-2018:0013-01, RHSA-2018:0014-01, RHSA-2018:0015-01, RHSA-2018:0016-01, RHSA-2018:0017-01, RHSA-2018:0018-01, RHSA-2018:0020-01, RHSA-2018:0021-01, RHSA-2018:0022-01, RHSA-2018:0023-01, RHSA-2018:0024-01, RHSA-2018:0025-01, RHSA-2018:0026-01, RHSA-2018:0027-01, RHSA-2018:0028-01, RHSA-2018:0029-01, RHSA-2018:0030-01, RHSA-2018:0031-01, RHSA-2018:0032-01, RHSA-2018:0034-01, RHSA-2018:0035-01, RHSA-2018:0036-01, RHSA-2018:0037-01, RHSA-2018:0038-01, RHSA-2018:0039-01, RHSA-2018:0040-01, RHSA-2018:0053-01, RHSA-2018:0093-01, RHSA-2018:0094-01, RHSA-2018:0103-01, RHSA-2018:0104-01, RHSA-2018:0105-01, RHSA-2018:0106-01, RHSA-2018:0107-01, RHSA-2018:0108-01, RHSA-2018:0109-01, RHSA-2018:0110-01, RHSA-2018:0111-01, RHSA-2018:0112-01, RHSA-2018:0182-01, RHSA-2018:0292-01, RHSA-2018:0496-01, RHSA-2018:0512-01, RHSA-2018:1129-01, RHSA-2018:1196-01, SA161, SB10226, Spectre, spectre_meltdown_advisory, SSA-168644, SSA:2018-016-01, SSA:2018-037-01, STORM-2018-001, SUSE-SU-2018:0006-1, SUSE-SU-2018:0007-1, SUSE-SU-2018:0008-1, SUSE-SU-2018:0009-1, SUSE-SU-2018:0011-1, SUSE-SU-2018:0012-1, SUSE-SU-2018:0019-1, SUSE-SU-2018:0020-1, SUSE-SU-2018:0031-1, SUSE-SU-2018:0036-1, SUSE-SU-2018:0039-1, SUSE-SU-2018:0040-1, SUSE-SU-2018:0041-1, SUSE-SU-2018:0051-1, SUSE-SU-2018:0056-1, SUSE-SU-2018:0067-1, SUSE-SU-2018:0068-1, SUSE-SU-2018:0069-1, SUSE-SU-2018:0113-1, SUSE-SU-2018:0114-1, SUSE-SU-2018:0115-1, SUSE-SU-2018:0131-1, SUSE-SU-2018:0171-1, SUSE-SU-2018:0219-1, SUSE-SU-2018:0383-1, SUSE-SU-2018:0416-1, SUSE-SU-2018:0437-1, SUSE-SU-2018:0438-1, SUSE-SU-2018:0472-1, SUSE-SU-2018:0525-1, SUSE-SU-2018:0555-1, SUSE-SU-2018:0601-1, SUSE-SU-2018:0609-1, SUSE-SU-2018:0638-1, SUSE-SU-2018:0660-1, SUSE-SU-2018:0678-1, SUSE-SU-2018:0705-1, SUSE-SU-2018:0708-1, SUSE-SU-2018:0762-1, SUSE-SU-2018:0831-1, SUSE-SU-2018:0838-1, SUSE-SU-2018:0841-1, SUSE-SU-2018:0861-1, SUSE-SU-2018:0909-1, SUSE-SU-2018:0920-1, SUSE-SU-2018:0986-1, SUSE-SU-2018:1077-1, SUSE-SU-2018:1080-1, SUSE-SU-2018:1308-1, SUSE-SU-2018:1363-1, SUSE-SU-2018:1368-1, SUSE-SU-2018:1376-1, SUSE-SU-2018:1386-1, SUSE-SU-2018:1498-1, SUSE-SU-2018:1503-1, SUSE-SU-2018:1567-1, SUSE-SU-2018:1570-1, SUSE-SU-2018:1571-1, SUSE-SU-2018:1603-1, SUSE-SU-2018:1658-1, SUSE-SU-2018:1661-1, SUSE-SU-2018:1699-1, SUSE-SU-2018:1759-1, SUSE-SU-2018:1784-1, SUSE-SU-2018:2082-1, SUSE-SU-2018:2141-1, SUSE-SU-2018:2189-1, SUSE-SU-2018:2528-1, SUSE-SU-2018:2631-1, SUSE-SU-2019:13999-1, Synology-SA-18:01, USN-3516-1, USN-3530-1, USN-3531-1, USN-3531-2, USN-3531-3, USN-3541-1, USN-3541-2, USN-3549-1, USN-3560-1, USN-3561-1, USN-3580-1, USN-3581-1, USN-3581-2, USN-3581-3, USN-3582-1, USN-3582-2, USN-3594-1, USN-3597-1, USN-3597-2, USN-3620-1, USN-3620-2, USN-3690-1, USN-3690-2, VIGILANCE-VUL-24949, VMSA-2018-0002, VMSA-2018-0004, VMSA-2018-0004.2, VMSA-2018-0004.3, VN-2018-001, VN-2018-002, VU#584653, XSA-254.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant local peut mesurer les performances de son processus pour obtenir des informations sur le contenu des données manipulées par le processeur.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité CVE-2017-15548 CVE-2017-15549 CVE-2017-15550

VMware vSphere Data Protection : trois vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de VMware vSphere Data Protection.
Produits concernés : VMware vSphere.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, lecture de données.
Provenance : client intranet.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 3.
Date création : 03/01/2018.
Références : CERTFR-2018-AVI-003, CVE-2017-15548, CVE-2017-15549, CVE-2017-15550, VIGILANCE-VUL-24931, VMSA-2018-0001.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de VMware vSphere Data Protection.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2017-4902 CVE-2017-4903 CVE-2017-4904

VMware ESXi, Workstation : quatre vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de VMware ESXi, Workstation.
Produits concernés : ESXi, VMware vSphere, VMware vSphere Hypervisor, VMware Workstation.
Gravité : 3/4.
Conséquences : accès/droits privilégié, déni de service du serveur, déni de service du service.
Provenance : shell utilisateur.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 3.
Date création : 29/03/2017.
Date révision : 31/03/2017.
Références : CERTFR-2017-AVI-093, CVE-2017-4902, CVE-2017-4903, CVE-2017-4904, CVE-2017-4905, VIGILANCE-VUL-22279, VMSA-2017-0006, ZDI-17-235, ZDI-17-236, ZDI-17-237, ZDI-17-238, ZDI-17-239.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans VMware ESXi, Workstation.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via l'émulation des cartes SVGA, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2017-4902, CVE-2017-4903, ZDI-17-235, ZDI-17-236, ZDI-17-237]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via le contrôleur HCI, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:3/4; CVE-2017-4904, ZDI-17-239]

Un attaquant peut lire un fragment de la mémoire, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:1/4; CVE-2017-4905, ZDI-17-238]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2017-5638

Apache Struts : exécution de code via Jakarta Multipart CT

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer un entête Content-Type illicite sur Apache Struts avec Jakarta Multipart installé, afin d'exécuter du code.
Produits concernés : Struts, Cisco CUCM, Cisco Unified CCX, Avamar, MariaDB ~ précis, MySQL Community, MySQL Enterprise, Oracle Communications, Oracle Fusion Middleware, Oracle GlassFish Server, Oracle Identity Management, Oracle OIT, Tuxedo, WebLogic, Percona Server, vCenter Server, VMware vSphere.
Gravité : 4/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur.
Provenance : client internet.
Date création : 08/03/2017.
Date révision : 14/03/2017.
Références : 498123, CERTFR-2017-ALE-004, CERTFR-2017-AVI-071, cisco-sa-20170310-struts2, cpuapr2017, cpujul2017, CVE-2017-5638, ESA-2017-042, S2-045, S2-046, VIGILANCE-VUL-22047, VMSA-2017-0004, VMSA-2017-0004.6, VU#834067.

Description de la vulnérabilité

Le produit Apache Struts peut être configuré pour utiliser l'analyseur Multipart de Jakarta.

L'entête HTTP Content-Type peut contenir le type MIME multipart/form-data pour représenter les données de formulaires. Dans ce cas, l'analyseur Multipart de Jakarta est appelé.

Lorsque l'analyseur Multipart de Jakarta est utilisé, et lorsque l'entête Content-Type contient une valeur multipart/form-data malformée, une exception se produit, et le contenu de l'entête est interprété lors de l'affichage.

Un attaquant peut donc employer un entête Content-Type illicite sur Apache Struts avec Jakarta Multipart installé, afin d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2016-7463

VMware ESXi : Cross Site Scripting via Host Client

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting persistant via Host Client de VMware ESXi, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : ESXi, VMware vSphere, VMware vSphere Hypervisor.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 21/12/2016.
Références : CERTFR-2016-AVI-425, CVE-2016-7463, VIGILANCE-VUL-21430, VMSA-2016-0023.

Description de la vulnérabilité

Le produit VMware ESXi dispose d'un service web.

Cependant, les données reçues via Host Client ne sont pas filtrées avant d'être enregistrées puis insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting persistant via Host Client de VMware ESXi, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2016-7458 CVE-2016-7459 CVE-2016-7460

VMware vCenter Server, VMware vSphere Client : trois vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans VMware vCenter Server et VMware vSphere Client.
Produits concernés : vCenter Server, VMware vSphere.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, déni de service du service.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 3.
Date création : 23/11/2016.
Références : CERTFR-2016-AVI-388, CVE-2016-7458, CVE-2016-7459, CVE-2016-7460, VIGILANCE-VUL-21194, VMSA-2016-0022.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans VMware vCenter Server et VMware vSphere Client.

Un attaquant peut transmettre des données XML malveillantes via VMware vSphere Client, afin de lire un fichier, de scanner des sites, ou de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2016-7458]

Un attaquant peut transmettre des données XML malveillantes via VMware vCenter Server, afin de lire un fichier, de scanner des sites, ou de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2016-7459]

Un attaquant peut transmettre des données XML malveillantes via VMware vCenter Server, afin de lire un fichier, de scanner des sites, ou de mener un déni de service. [grav:2/4; CVE-2016-7460]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de vulnérabilité informatique CVE-2016-5330 CVE-2016-5331

VMware : deux vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de VMware.
Produits concernés : ESXi, vCenter Server, VMware vSphere, VMware vSphere Hypervisor, VMware Workstation.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits utilisateur, accès/droits client.
Provenance : document.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 05/08/2016.
Dates révisions : 09/08/2016, 20/09/2016.
Références : CERTFR-2016-AVI-265, CVE-2016-5330, CVE-2016-5331, SFY20151201, SYSS-2016-063, VIGILANCE-VUL-20326, VMSA-2016-0010.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans VMware.

Un attaquant peut utiliser une DLL vmhgfs.dll malveillante via la fonctionnalité VMware Tools "Shared Folders" (composant VMware Host Guest Client Redirector), afin d'exécuter du code. [grav:2/4; CVE-2016-5330, SFY20151201]

Un attaquant peut injecter un entête HTTP, afin de provoquer un Cross Site Scripting ou une redirection. [grav:2/4; CVE-2016-5331, SYSS-2016-063]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2016-7079 CVE-2016-7080

VMware ESXi : deux vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de VMware ESXi.
Produits concernés : ESXi, VMware vSphere, VMware vSphere Hypervisor.
Gravité : 1/4.
Conséquences : déni de service du serveur, déni de service du service.
Provenance : shell utilisateur.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 14/09/2016.
Références : CERTFR-2016-AVI-313, CVE-2016-7079, CVE-2016-7080, VIGILANCE-VUL-20604, VMSA-2016-0014, VMSA-2016-0014.1.

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans VMware ESXi.

Un attaquant peut forcer le déréférencement d'un pointeur NULL via VMware Tools, afin de mener un déni de service. [grav:1/4; CVE-2016-7079]

Un attaquant peut forcer le déréférencement d'un pointeur NULL via VMware Tools, afin de mener un déni de service. [grav:1/4; CVE-2016-7080]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité CVE-2015-6931

VMware vCenter Server : Cross Site Scripting

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer un Cross Site Scripting de VMware vCenter Server, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Produits concernés : vCenter Server, VMware vSphere.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits client.
Provenance : document.
Date création : 15/06/2016.
Références : CERTFR-2016-AVI-202, CVE-2015-6931, VIGILANCE-VUL-19904, VMSA-2016-0009.

Description de la vulnérabilité

Le produit VMware vCenter Server dispose d'un service web.

Cependant, les données reçues ne sont pas filtrées avant d'être insérées dans les documents HTML générés.

Un attaquant peut donc provoquer un Cross Site Scripting de VMware vCenter Server, afin d'exécuter du code JavaScript dans le contexte du site web.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)
Notre base de données contient d'autres bulletins. Vous pouvez utiliser un essai gratuit pour les consulter.

Consulter les informations sur VMware vSphere :