L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

Vulnérabilités informatiques de Windows 2016

avis cybersécurité CVE-2017-0038

Microsoft Windows : obtention d'information via gdi32.dll

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut provoquer un débordement de tampon en lecture dans gdi32.dll de Microsoft Windows via une structure de type EMR_SETDIBITSTODEVICE, afin d'obtenir des informations sensibles.
Gravité : 1/4.
Date création : 15/02/2017.
Références : 3208223, 4010318, 4010319, 4010320, 4010321, 4013074, 4013075, 4013076, 4013078, 4013081, 4013082, 4013083, 4013389, 992, CERTFR-2017-ALE-002, CVE-2017-0038, MS17-008, MS17-009, MS17-010, MS17-011, MS17-012, MS17-013, MS17-016, MS17-017, MS17-018, MS17-019, MS17-020, MS17-021, MS17-022, VIGILANCE-VUL-21837.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Un attaquant local peut provoquer un débordement de tampon en lecture dans gdi32.dll de Microsoft Windows via une structure de type EMR_SETDIBITSTODEVICE, afin d'obtenir des informations sensibles.

Le bulletin VIGILANCE-VUL-19887 indique une vulnérabilité similaire (CVE-2016-3216), dont la correction a été annoncée dans MS16-074.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte cyber-sécurité CVE-2016-7181 CVE-2016-7206 CVE-2016-7279

Microsoft Edge : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Microsoft Edge.
Gravité : 4/4.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 11.
Date création : 14/12/2016.
Dates révisions : 21/12/2016, 10/02/2017.
Références : 3204062, 961, 972, 983, CERTFR-2016-AVI-414, CVE-2016-7181, CVE-2016-7206, CVE-2016-7279, CVE-2016-7280, CVE-2016-7281, CVE-2016-7282, CVE-2016-7286, CVE-2016-7287, CVE-2016-7288, CVE-2016-7296, CVE-2016-7297, MS16-145, VIGILANCE-VUL-21366.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Microsoft Edge.

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via Microsoft Edge, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-7181]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via Microsoft Browser, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-7279]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via Microsoft Edge, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2016-7206]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via Microsoft Edge, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2016-7280]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via Microsoft Browser, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2016-7282]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via Scripting Engine, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; 972, CVE-2016-7287]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via Scripting Engine, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; 961, CVE-2016-7286]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via Scripting Engine, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; 983, CVE-2016-7288]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via Scripting Engine, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2016-7296]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via Scripting Engine, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2016-7297]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via Microsoft Browser, afin d'élever ses privilèges. [grav:3/4; CVE-2016-7281]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité informatique 21760

Windows : corruption de mémoire via SMB Tree Connect Response

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via SMB Tree Connect Response sur un client Windows, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Gravité : 3/4.
Date création : 03/02/2017.
Références : VIGILANCE-VUL-21760, VU#867968.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le système Windows peut se connecter sur un partage distant, en utilisant le protocole SMB/CIFS.

Lorsqu'un client SMB se connecte, il envoie un message SMB2 TREE_CONNECT Request vers le serveur. Ce dernier retourne le message SMB2 TREE_CONNECT Response vers le client. Cependant, si ce message contient trop de données, la mémoire du client est corrompue.

Un attaquant peut donc provoquer une corruption de mémoire via SMB Tree Connect Response sur un client Windows, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de faille informatique 21708

ASP.NET Core 1.1.0 : déni de service via HTTP

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut envoyer des paquets HTTP malveillants vers une application liée à ASP.NET Core 1.1.0, afin de mener un déni de service.
Gravité : 2/4.
Date création : 30/01/2017.
Références : 4010983, VIGILANCE-VUL-21708.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Le produit ASP.NET Core 1.1.0 dispose traiter les requêtes HTTP reçues.

Cependant, lorsque des requêtes HTTP malveillantes sont reçues, une erreur fatale se produit.

Un attaquant peut donc envoyer des paquets HTTP malveillants vers une application liée à ASP.NET Core 1.1.0, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de faille informatique CVE-2016-7202 CVE-2016-7278 CVE-2016-7279

Internet Explorer : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Internet Explorer.
Gravité : 4/4.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 8.
Date création : 14/12/2016.
Date révision : 16/12/2016.
Références : 3204059, 972, CERTFR-2016-AVI-413, CVE-2016-7202, CVE-2016-7278, CVE-2016-7279, CVE-2016-7281, CVE-2016-7282, CVE-2016-7283, CVE-2016-7284, CVE-2016-7287, MS16-144, VIGILANCE-VUL-21365.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Internet Explorer.

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via Windows Hyperlink Object Library, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2016-7278]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via Microsoft Browser, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2016-7282]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via Internet Explorer, afin d'obtenir des informations sensibles. [grav:2/4; CVE-2016-7284]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via Microsoft Browser, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-7279]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via Internet Explorer, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-7283]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via Microsoft Browser, afin d'élever ses privilèges. [grav:3/4; CVE-2016-7281]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via Scripting Engine, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-7202]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via Scripting Engine, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; 972, CVE-2016-7287]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte cybersécurité CVE-2016-7270

Microsoft .NET : obtention d'information via SQL Server Always Encrypted

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via SQL Server Always Encrypted de Microsoft .NET, afin d'obtenir des informations sensibles.
Gravité : 2/4.
Date création : 14/12/2016.
Références : 3205640, CERTFR-2016-AVI-417, CVE-2016-7270, MS16-155, VIGILANCE-VUL-21378.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via SQL Server Always Encrypted de Microsoft .NET, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de menace CVE-2016-7867 CVE-2016-7868 CVE-2016-7869

Adobe Flash Player : multiples vulnérabilités

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités de Adobe Flash Player.
Gravité : 4/4.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 17.
Date création : 14/12/2016.
Références : 3209498, APSB16-39, CERTFR-2016-AVI-410, CVE-2016-7867, CVE-2016-7868, CVE-2016-7869, CVE-2016-7870, CVE-2016-7871, CVE-2016-7872, CVE-2016-7873, CVE-2016-7874, CVE-2016-7875, CVE-2016-7876, CVE-2016-7877, CVE-2016-7878, CVE-2016-7879, CVE-2016-7880, CVE-2016-7881, CVE-2016-7890, CVE-2016-7892, MS16-154, openSUSE-SU-2016:3160-1, RHSA-2016:2947-01, SUSE-SU-2016:3148-1, VIGILANCE-VUL-21376, ZDI-16-619, ZDI-16-620, ZDI-16-621, ZDI-16-622, ZDI-16-623, ZDI-16-624, ZDI-16-625, ZDI-16-626, ZDI-16-627.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Adobe Flash Player.

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-7872, ZDI-16-626]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-7877]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-7878, ZDI-16-620]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-7879, ZDI-16-619]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-7880]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-7881]

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-7892]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-7867, ZDI-16-622]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-7868, ZDI-16-625]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-7869, ZDI-16-624]

Un attaquant peut provoquer un buffer overflow, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-7870, ZDI-16-623]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-7871, ZDI-16-627]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-7873]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-7874]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-7875, ZDI-16-621]

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code. [grav:4/4; CVE-2016-7876]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité, afin d'élever ses privilèges. [grav:3/4; CVE-2016-7890]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité informatique CVE-2016-7295

Windows : obtention d'information via CLFS

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via CLFS de Windows, afin d'obtenir des informations sensibles.
Gravité : 2/4.
Date création : 14/12/2016.
Références : 3207328, CERTFR-2016-AVI-416, CVE-2016-7295, MS16-153, VIGILANCE-VUL-21375.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via Common Log File System Driver de Windows, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

alerte de menace CVE-2016-7258

Windows : obtention d'information via Kernel

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut lire un fragment de la mémoire via Kernel de Windows, afin d'obtenir des informations sensibles.
Gravité : 2/4.
Date création : 14/12/2016.
Références : 3199709, CERTFR-2016-AVI-416, CVE-2016-7258, MS16-152, VIGILANCE-VUL-21374.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Un attaquant local peut lire un fragment de la mémoire via Kernel de Windows, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité cyber-sécurité CVE-2016-7259 CVE-2016-7260

Windows : deux vulnérabilités via Win32k

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut employer plusieurs vulnérabilités via Win32k de Windows.
Gravité : 2/4.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 14/12/2016.
Références : 3205651, CERTFR-2016-AVI-416, CVE-2016-7259, CVE-2016-7260, MS16-151, VIGILANCE-VUL-21373.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

Description de la vulnérabilité

Plusieurs vulnérabilités ont été annoncées dans Windows.

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via Graphics Component, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2016-7259]

Un attaquant peut contourner les mesures de sécurité via Win32k, afin d'élever ses privilèges. [grav:2/4; CVE-2016-7260]
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)
Notre base de données contient d'autres bulletins. Vous pouvez utiliser un essai gratuit pour les consulter.

Consulter les informations sur Windows 2016 :