L'équipe Vigil@nce veille les vulnérabilités publiques qui affectent votre parc informatique, puis propose des correctifs sécurité, une base et des outils pour y remédier.

Vulnérabilités informatiques de openSUSE Leap

avis de vulnérabilité informatique CVE-2018-1000135

NetworkManager : obtention d'information via des requêtes DNS

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via des requêtes DNS de NetworkManager, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : openSUSE Leap, SLES.
Gravité : 1/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : serveur internet.
Date création : 29/05/2019.
Références : CVE-2018-1000135, openSUSE-SU-2019:1494-1, SUSE-SU-2019:1369-1, VIGILANCE-VUL-29429.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut contourner les restrictions d'accès aux données via des requêtes DNS de NetworkManager, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2019-11815

Noyau Linux : utilisation de mémoire libérée via rds_tcp_kill_sock

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via rds_tcp_kill_sock() du noyau Linux, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : Linux, openSUSE Leap, Ubuntu.
Gravité : 1/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, accès/droits privilégié, accès/droits utilisateur, déni de service du serveur, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : LAN.
Date création : 09/05/2019.
Date révision : 24/05/2019.
Références : CERTFR-2019-AVI-244, CERTFR-2019-AVI-254, CVE-2019-11815, openSUSE-SU-2019:1404-1, openSUSE-SU-2019:1407-1, openSUSE-SU-2019:1479-1, USN-4005-1, USN-4008-1, USN-4008-3, VIGILANCE-VUL-29259.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer l'utilisation d'une zone mémoire libérée via rds_tcp_kill_sock() du noyau Linux, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2019-10131

GraphicsMagick : lecture de mémoire hors plage prévue via formatIPTCfromBuffer

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide via formatIPTCfromBuffer() de GraphicsMagick, afin de mener un déni de service, ou d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : openSUSE Leap.
Gravité : 1/4.
Conséquences : lecture de données, déni de service du serveur, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Date création : 22/05/2019.
Références : CVE-2019-10131, openSUSE-SU-2019:1427-1, VIGILANCE-VUL-29380.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide via formatIPTCfromBuffer() de GraphicsMagick, afin de mener un déni de service, ou d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2019-11833

Noyau Linux : obtention d'information via ext4/extents.c

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut lire un fragment de la mémoire via ext4/extents.c du noyau Linux, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : Fedora, Linux, openSUSE Leap.
Gravité : 1/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : shell privilégié.
Date création : 22/05/2019.
Références : CVE-2019-11833, FEDORA-2019-48b34fc991, openSUSE-SU-2019:1479-1, VIGILANCE-VUL-29379.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant local peut lire un fragment de la mémoire via ext4/extents.c du noyau Linux, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2018-7191

Noyau Linux : déréférencement de pointeur NULL via TUNSETIFF

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut forcer le déréférencement d'un pointeur NULL via TUNSETIFF du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : Linux, openSUSE Leap.
Gravité : 1/4.
Conséquences : déni de service du serveur, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 20/05/2019.
Références : CVE-2018-7191, openSUSE-SU-2019:1479-1, VIGILANCE-VUL-29360.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut forcer le déréférencement d'un pointeur NULL via TUNSETIFF du noyau Linux, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

avis de vulnérabilité informatique CVE-2019-11023

graphviz : déréférencement de pointeur NULL via agroot

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut forcer le déréférencement d'un pointeur NULL dans agroot() de graphviz, afin de mener un déni de service.
Produits concernés : openSUSE Leap, SLES.
Gravité : 1/4.
Conséquences : déni de service du serveur, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : document.
Date création : 17/05/2019.
Références : CVE-2019-11023, openSUSE-SU-2019:1434-1, openSUSE-SU-2019:1459-1, SUSE-SU-2019:1267-1, VIGILANCE-VUL-29349.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut forcer le déréférencement d'un pointeur NULL dans agroot() de graphviz, afin de mener un déni de service.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

vulnérabilité CVE-2018-12126 CVE-2018-12127 CVE-2018-12130

Processeurs Intel : obtention d'information via des mesures de performance

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut mesurer les performance de son processus afin d'obtenir des informations potentiellement sensibles sur les autres processus ou dans le cas d'un système virtualisé sur les autres systèmes invités.
Produits concernés : XenServer, Debian, Fedora, FortiAnalyzer, FortiGate, FortiManager, FortiOS, FreeBSD, Linux, Windows 10, Windows 2008 R0, Windows 2008 R2, Windows 2012, Windows 2016, Windows 2019, Windows 7, Windows 8, Windows RT, OpenBSD, openSUSE Leap, pfSense, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Synology DSM, Synology DS***, Synology RS***, Ubuntu, ESXi, vCenter Server, VMware vSphere Hypervisor, Xen.
Gravité : 1/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : shell utilisateur.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 4.
Date création : 15/05/2019.
Date révision : 15/05/2019.
Références : CERTFR-2019-AVI-209, CERTFR-2019-AVI-211, CERTFR-2019-AVI-212, CERTFR-2019-AVI-213, CERTFR-2019-AVI-215, CERTFR-2019-AVI-217, CERTFR-2019-AVI-229, CERTFR-2019-AVI-230, CERTFR-2019-AVI-233, CTX251995, CVE-2018-12126, CVE-2018-12127, CVE-2018-12130, CVE-2019-11091, DLA-1787-1, DLA-1789-1, DLA-1799-1, DLA-1799-2, DSA-4444-1, DSA-4447-1, FEDORA-2019-0731828893, FEDORA-2019-1f5832fc0e, FEDORA-2019-640f8d8dd1, FEDORA-2019-6458474bf2, FEDORA-2019-c36afa818c, FEDORA-2019-e6bf55e821, FEDORA-2019-eb08fb0c5f, FG-IR-18-002, FreeBSD-SA-19:07.mds, INTEL-SA-00233, openSUSE-SU-2019:1402-1, openSUSE-SU-2019:1403-1, openSUSE-SU-2019:1404-1, openSUSE-SU-2019:1405-1, openSUSE-SU-2019:1407-1, openSUSE-SU-2019:1408-1, openSUSE-SU-2019:1419-1, openSUSE-SU-2019:1420-1, openSUSE-SU-2019:1468-1, openSUSE-SU-2019:1505-1, RHSA-2019:1155-01, RHSA-2019:1167-01, RHSA-2019:1168-01, RHSA-2019:1169-01, RHSA-2019:1170-01, RHSA-2019:1171-01, RHSA-2019:1172-01, RHSA-2019:1174-01, RHSA-2019:1175-01, RHSA-2019:1176-01, RHSA-2019:1177-01, RHSA-2019:1178-01, RHSA-2019:1180-01, RHSA-2019:1181-01, RHSA-2019:1182-01, RHSA-2019:1183-01, RHSA-2019:1184-01, RHSA-2019:1185-01, RHSA-2019:1186-01, RHSA-2019:1187-01, RHSA-2019:1188-01, RHSA-2019:1189-01, RHSA-2019:1190-01, RHSA-2019:1193-01, RHSA-2019:1194-01, RHSA-2019:1195-01, RHSA-2019:1196-01, RHSA-2019:1197-01, RHSA-2019:1198-01, SUSE-SU-2019:1235-1, SUSE-SU-2019:1236-1, SUSE-SU-2019:1238-1, SUSE-SU-2019:1239-1, SUSE-SU-2019:1240-1, SUSE-SU-2019:1241-1, SUSE-SU-2019:1242-1, SUSE-SU-2019:1243-1, SUSE-SU-2019:1244-1, SUSE-SU-2019:1245-1, SUSE-SU-2019:1248-1, SUSE-SU-2019:1268-1, SUSE-SU-2019:1269-1, SUSE-SU-2019:1272-1, SUSE-SU-2019:1287-1, SUSE-SU-2019:1289-1, SUSE-SU-2019:1296-1, SUSE-SU-2019:1313-1, SUSE-SU-2019:1347-1, SUSE-SU-2019:1348-1, SUSE-SU-2019:1349-1, SUSE-SU-2019:1356-1, SUSE-SU-2019:1371-1, SUSE-SU-2019:14048-1, SUSE-SU-2019:14051-1, SUSE-SU-2019:14052-1, SUSE-SU-2019:14063-1, SUSE-SU-2019:1423-1, SUSE-SU-2019:1438-1, SUSE-SU-2019:1452-1, SUSE-SU-2019:1490-1, Synology-SA-19:24, USN-3977-1, USN-3977-2, USN-3978-1, USN-3979-1, USN-3980-1, USN-3981-1, USN-3981-2, USN-3982-1, USN-3982-2, USN-3983-1, USN-3983-2, USN-3984-1, USN-3985-1, USN-3985-2, VIGILANCE-VUL-29300, VMSA-2019-0008, XSA-297, ZombieLoad.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut mesurer les performance de son processus afin d'obtenir des informations potentiellement sensibles sur les autres processus ou dans le cas d'un système virtualisé sur les autres systèmes invités.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

bulletin de vulnérabilité CVE-2019-11884

Noyau Linux : obtention d'information via Bluetooth hidp

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant local peut lire un fragment de la mémoire via Bluetooth hidp du noyau Linux, afin d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : Fedora, Linux, openSUSE Leap.
Gravité : 1/4.
Conséquences : lecture de données.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 13/05/2019.
Références : CVE-2019-11884, FEDORA-2019-640f8d8dd1, FEDORA-2019-c36afa818c, FEDORA-2019-e6bf55e821, openSUSE-SU-2019:1404-1, openSUSE-SU-2019:1407-1, openSUSE-SU-2019:1479-1, VIGILANCE-VUL-29273.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant local peut lire un fragment de la mémoire via Bluetooth hidp du noyau Linux, afin d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité CVE-2018-16864 CVE-2018-16865

systemd : corruption de mémoire via alloca

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via alloca() de systemd, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Produits concernés : Debian, McAfee Web Gateway, openSUSE Leap, Oracle Communications, RHEL, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : accès/droits administrateur, déni de service du service.
Provenance : shell utilisateur.
Nombre de vulnérabilités dans ce bulletin : 2.
Date création : 10/01/2019.
Date révision : 10/05/2019.
Références : cpuapr2019, CVE-2018-16864, CVE-2018-16865, DLA-1639-1, DSA-4367-1, DSA-4367-2, openSUSE-SU-2019:0097-1, openSUSE-SU-2019:0098-1, RHSA-2019:0049-01, RHSA-2019:0204-01, SB10276, SUSE-SU-2019:0053-1, SUSE-SU-2019:0054-1, SUSE-SU-2019:0054-2, SUSE-SU-2019:0135-1, SUSE-SU-2019:0137-1, USN-3855-1, VIGILANCE-VUL-28232.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut provoquer une corruption de mémoire via alloca() de systemd, afin de mener un déni de service, et éventuellement d'exécuter du code.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)

annonce de vulnérabilité informatique CVE-2018-16866

systemd : lecture de mémoire hors plage prévue via Colon Log Messages

Synthèse de la vulnérabilité

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide via Colon Log Messages de systemd, afin de mener un déni de service, ou d'obtenir des informations sensibles.
Produits concernés : Debian, openSUSE Leap, SUSE Linux Enterprise Desktop, SLES, Ubuntu.
Gravité : 2/4.
Conséquences : lecture de données, déni de service du service, déni de service du client.
Provenance : shell utilisateur.
Date création : 14/01/2019.
Date révision : 10/05/2019.
Références : CVE-2018-16866, DSA-4367-1, DSA-4367-2, openSUSE-SU-2019:0097-1, openSUSE-SU-2019:0098-1, SUSE-SU-2019:0135-1, SUSE-SU-2019:0137-1, USN-3855-1, VIGILANCE-VUL-28257.

Description de la vulnérabilité

Un attaquant peut forcer la lecture à une adresse invalide via Colon Log Messages de systemd, afin de mener un déni de service, ou d'obtenir des informations sensibles.
Bulletin Vigil@nce complet... (Essai gratuit)
Notre base de données contient d'autres bulletins. Vous pouvez utiliser un essai gratuit pour les consulter.

Consulter les informations sur openSUSE Leap :